"Il y a une volonté de ne pas savoir": le collectif "Où est mon cycle" au Parlement européen

"Il y a une volonté de ne pas savoir": le collectif "Où est mon cycle" au Parlement européen

Publié le 05/04/2022 à 18:18
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Depuis plusieurs mois, des milliers de femmes rapportent des effets secondaires des vaccins contre le Covid-19 affectant leur cycle menstruel. Mélodie, fondatrice du collectif "Où est mon cycle", regroupant les témoignages de ces personnes inquiètes, est venue rencontrer des députés européens au Parlement de Strasbourg, lundi 4 avril.

Accompagnée de son avocat Me Diane Protat, du barreau de Paris, de la gynécologue Laurence Kayser, et du député européen la soutenant, Virginie Joron, du groupe Identité & Démocratie, l’ébéniste de profession est revenue sur la détresse de ces femmes de tous âges : « Je me suis fait vacciner, et depuis je n’ai plus mes règles. Mon médecin m’a dit que c’était certainement le stress et que ce n’était pas lié. J’ai plus de mille témoignages. Beaucoup de voix se sont levées, des femmes me disent qu’elles ont mal au ventre, qu’elles ont des règles dérégulées. Vous n’êtes pas folles, et vous n’êtes pas seuls non plus. »

Voir aussi : "Elles n'ont plus de règles" après le vaccin covid: "Où est mon cycle" libère la parole des femmes sur les effets secondaires

Laurence Kayser, témoignant n’avoir aucun lien d'intérêt, affirme prendre un risque en réalisant cette interview, mais a souhaité prendre la parole face à l’urgence de la situation : « On est dans une impasse thérapeutique parfois, on n'a pas de réponse de l’utérus. L’utérus ne se comporte pas comme il le devrait normalement. Les ovaires fonctionnent mal, on voit parfois des endométrioses, et des pathologies extrêmement douloureuses qui ne répondent pas aux traitements que l’on utilise habituellement. »  La gynécologue regrette une « malhonnêteté intellectuelle » de la science qui ne souhaite pas lancer de recherches sur le sujet : « il y a vraiment une volonté de ne pas savoir ».

Maître Protat se félicite que ces collectifs puissent être entendus par les instances publiques « Le mercredi 6 avril, de 10 h 30 à 13 h se déroulera devant l’OPESCT (Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques) une audition de ces collectifs. Nous espérons que ces auditions seront soutenues et diffusées publiquement. »

Voir aussi : "Vaccin anti-covid et menstruations: "Où est mon cycle?" témoigne des effets secondaires sur France 3"

 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Me Diane Protat, Mélodie ("Où est mon cycle") et Virginie Joron, député européen, échangent sur les troubles des cycles menstruels suite à la vaccination.

Newsletter





Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir