Laurent Montesino : "Je suis là pour dire aux patients et aux médecins : réveillez-vous !"

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 05 février 2022 - 18:00
Image
Laurent Montesino, médecin anesthésiste-réanimateur
Crédits
FS
Laurent Montesino, médecin anesthésiste-réanimateur suspendu depuis l’obligation vaccinale.
FS

Accès aux traitements précoces empêchés, controverses à propos de certains compléments alimentaires, vaccination généralisée, absence de soin, Covid long, tels sont les grands thèmes abordés par Laurent Montesino, médecin réanimateur suspendu depuis l’obligation vaccinale, devenu médecin bénévole au sein de l’ONG suisse « Soigner heureux ».

Des traitements empêchés

« J’ai soigné près de 600 personnes de la Covid. J’ai pris en charge des personnes âgées. Sur les 600, deux sont allées à l’hôpital, mais pas en réanimation. Dès que les patients prennent ces médicaments, ils se sentent mieux tout de suite », témoigne Laurent Montesino, venu dénoncer l’acharnement des autorités de santé contre les traitements ambulatoires précoces (Hydroxychloroquine, Ivermectine et Azythromycine). Une régulation qui ne s’arrête pas là puisque les prescriptions de cortisone, d’anticoagulants, de vitamine D ou encore le dosage des D-dimères sont de plus en plus encadrés.

Lire aussi : La vitamine D sera-t-elle classée comme perturbateur endocrinien ?

Des décisions aberrantes pour ce médecin, qui constate qu’il n’existe pas les mêmes précautions pour d’autres molécules comme le Doliprane, dont la toxicité hépatique est pourtant avérée. Une molécule particulièrement dangereuse dans le contexte de la Covid-19, tandis que la protéine Spike s’accumule dans le foie au moment de l’infection.

Selon lui, cette lutte contre ces traitements ambulatoires précoces ne peut se comprendre que lorsque l’on sait que l’autorisation d’urgence des vaccins expérimentaux était conditionnée à l’absence de traitement.

« Un vaccin inefficace et dangereux »

Opposé à la vaccination obligatoire et systématique, Laurent Montesino dénonce un vaccin « inefficace et dangereux ». Avec humour, il commente une situation absurde où des gens sont prêts à attraper la maladie pour éviter le traitement obligatoire, et fait remarquer que c’est la première fois dans l’histoire de la médecine que l’inefficacité d’un traitement est imputable à ceux qui ne le prennent pas.

Dénonçant la généralisation de la vaccination, il s’insurge particulièrement contre la vaccination des enfants, qualifiée de « scandale absolu », puisque les enfants, protégés par leur système immunitaire, ne risquent rien.  

« Les médecins doivent redevenir des médecins »

Selon lui, laisser les gens chez eux sans traitement et sans surveillance est le véritable scandale révélé par cette épidémie. Ce désintérêt choque profondément Laurent Montesino, qui lance un appel pour que « les médecins redeviennent des médecins » en prenant en charge complètement les patients. Un acte qui va bien au-delà des traitements et qui implique la surveillance et l’évaluation générale des malades.

Voir aussi: Matthieu Million, au plus près du patient à l'IHU: recherche, éthique du soin, école du réel

Le Covid long, qu'es aquo ?

Vie arrêtée, incapacité de travailler ou de faire du sport, des milliers de patients souffriraient d’un Covid long et ne pourraient plus exercer leur activité quotidienne. Une maladie parfois difficile à diagnostiquer qui demande de longues investigations. Des troubles que ne comprennent pas toujours les médecins, surtout lorsque rien ne ressort des tests. Des patients, parfois qualifiés de fous et renvoyés chez eux avec des antidépresseurs pour seule médication. Pourtant, ces désordres sont bien réels. Aux troubles neurologiques nombreux peuvent s’ajouter des troubles endocriniens, cardiaques, digestifs et pulmonaires. Des désagréments qui se retrouvent également chez certains patients vaccinés, notamment ceux qui ont un terrain auto-immun.

L’incompréhension médicale face à une maladie où il reste beaucoup d’incertitudes n’est pas un phénomène nouveau, déplore Laurent Montesino, faisant le parallèle avec la maladie de Lyme.

À LIRE AUSSI

Image
Louis Fouché, sur le plateau de FranceSoir le mercredi 2 février 2022
"Le destin de l’humain n’est pas d’être soigné dans un Médicomathon" Louis Fouché
L'opportunité de se réconcilier, de concrètement « refaire société tous ensemble » : Louis Fouché revient dans un nouvel entretien pour nous parler des actions de terr...
04 février 2022 - 18:46
Vidéos
Image
Matthieu Million, dans l'amphithéâtre de l'IHU-Méditerranée Infection, à Marseille le 17 novembre 2021
Matthieu Million, au plus près du patient à l'IHU : recherche, éthique du soin, école du réel
Marseille, épisode 3 : Matthieu Million, la recherche au service du soin. Professeur de médecine, il nous livre son approche de la pratique médicale et les enjeux qui ...
25 novembre 2021 - 15:00
Vidéos
Image
Laurent Montesino : l'entretien essentiel
"Si nous acceptons, ce chantage, nous accepterons tout" Laurent Montesino, l'Entretien essentiel
Dans ce nouvel entretien essentiel, nous recevons Laurent Montesino, un médecin réanimateur qui a notamment exercé à l’hôpital Bichat, à l’hôpital de Longjumeau et à l...
28 juillet 2021 - 18:47
Vidéos
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don