Adil Rami: Pamela Anderson l'accuse de violences conjugales, il contre-attaque

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Adil Rami: Pamela Anderson l'accuse de violences conjugales, il contre-attaque

Publié le 29/06/2019 à 11:37 - Mise à jour à 11:38
©Photo FRANCK FIFE/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Pamela Anderson a partagé jeudi 27 juin des retranscriptions de messages qu'elle aurait échangés avec Sidonie Biémont, au sujet des violences conjugales présumées qu'Adil Rami lui faisait subir. Le footballeur a décidé de contre-attaquer. Ce samedi 29 juin, il a laissé entendre qu'il portait l'affaire devant la justice.

Face aux accusations de violences conjugales que Pamela Anderson a proférées contre Adil Rami, la Fédération nationale solidarité femmes a décidé de suspendre sa collaboration avec le footballeur. Une décision qui "attriste" le défenseur de l'Olympique de Marseille, qui a décidé de contre-attaquer et qui nie en bloc tout ce que peut lui reprocher sa désormais ex-compagne.

Adil Rami a en effet laissé entendre ce samedi matin sur Instagram qu'il allait porter l'affaire devant la justice, sans doute pour diffamation.

"Je laisse les pros s'en occuper maintenant", a-t-il écrit après avoir qualifié "d'injuste" ce que Pamela Anderson fait contre lui: "Utiliser des mensonges sur la violence pour me nuire , ça va trop loin et c’est injuste. Encore une fois je ne laisserai pas ces accusations fausses sur moi et ma famille sans réponse. Tout ça est trop grave".

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Salut tout le monde. Bon j’ai pas le choix, je suis désolé. J’ai gardé le silence parce que je suis choqué et c’est super difficile de prendre la parole sans qu’on interprète chaque mot. Mais j’ai trop de choses sur le coeur. Je vais faire simple et super clair et comme je l’ai déjà dit je ne vais pas commenter les détails de notre vie avec Pamela. Je tiens à vous dire que ces accusations de violences sont complètement fausses et je peux pas laisser passer ça. J’hallucine tellement c’est grave. Ceux qui me connaissent savent qui je suis et mes valeurs. Ils savent que c’est impossible et que j’en suis incapable. Si elle voulait me toucher elle a bien choisi. Elle sait que mon engagement pour la cause des violences faites aux femmes est quelque chose de vraiment important pour moi. Je respecte trop les gens de solidarité femmes que j’ai rencontré et ce combat ! C’est vraiment dégueulasse. Après voilà je respecte la décision de l’association , ça m’attriste mais je respecte . Après mentir pour garder une bonne relation avec son ex et ses enfants c’est une chose , mais utiliser des mensonges sur la violence pour me nuire , ça va trop loin et c’est injuste. Encore une fois je ne laisserai pas ces accusations fausses sur moi et ma famille sans réponse. Tout ça est trop grave. Voilà j’ai dit ce que j’avais à dire et avec le coeur. Je laisse les pros s’en occuper maintenant. Pour moi place à l’avenir. Adil

Une publication partagée par Adil Rami (@adilrami) le

Depuis le début de la semaine Pamela Anderson enchaîne les révélations au sujet de leur relation amoureuse, qui semble avoir été bien tumultueuse, et non idyllique come pouvait le laisser croire l'image qu'ils en donnaient depuis deux ans sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Lire aussi: Pamela Anderson révèle l'infidélité et le caractère "sociopathe" d'Adil Rami

L'ex-star d'Alerte à Malibu a même posté jeudi des retranscriptions de messages qu'elle aurait échangés avec Sidonie Biémont, l'ex d'Adil Rami, mère de ses deux enfants.

Dans un des messages, elle raconte des violences physiques que le champion du monde lui aurait fait subir: "Il m’a attrapée par les cheveux et poussée l’été dernier à Los Angeles. Parce qu’il ne voulait pas que j’aille rejoindre des amis dans un hôtel pour un photoshoot". Une fois, il lui aurait même "écrasé" les deux mains.

Sidonie Biémont n'a pas authentifié ces messages. Elle a même pris la défense du père de ses fils en assurant qu'il n'avait jamais été violent avec elle: "Ce que je peux certifier c'est que durant les six années passées avec Adil où nous vivions ensemble, il ne m'a jamais fait subir la moindre violence physique et n'a jamais été l'hystérique ni même le jaloux pathologique décrit actuellement. Si cela avait été le cas, je n'aurais pour rien au monde voulu faire mes enfants avec lui. -Pour rappel, conçus après quatre ans de vie commune".

Voir aussi:

Rupture avec Pamela Anderson: l'ex d'Adil Rami s'exprime aussi

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Adil Rami a nié les violences conjugales dont l'accuse Pamela Anderson depuis leur rupture.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-