"La Vie d'Adèle": visa d'exploitation annulé par la justice

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

"La Vie d'Adèle": visa d'exploitation annulé par la justice

Publié le 09/12/2015 à 12:45 - Mise à jour à 12:53
©Anne-Christine Poujoulat/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Saisie par une association réputée proche des milieux catholiques traditionnalistes, la justice a annulé ce mercredi le visa d'exploitation du film "La Vie d'Adèle" en raison des "scènes de sexe réalistes" qu'il contient.

Les scènes de sexe y sont par trop réalistes. La justice a annulé ce mercredi le visa d'exploitation du film La Vie d'Adèle en raison des "scènes de sexe réalistes" qu'il comporte, "de nature à heurter la sensibilité du jeune public".

L'association Promouvoir, réputée proche des milieux catholiques traditionnalistes, avait saisi la justice pour revoir le classement en "interdit au moins de 12 ans" avec avertissement du long-métrage qui a reçu la Palme d'or à Cannes en 2013. En cause, donc, les scènes de rapport sexuel entre les deux jeunes héroïnes du film, Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux (devenue depuis une James Bond Girl).

La Cour administrative d'appel de Paris a donné raison à l'association et annulé le visa d'exploitation du film. Le ministère de la Culture devra également "procéder au réexamen de la demande de visa" du film dans "un délai de deux mois", précise la décision de justice.

Promouvoir porte régulièrement devant les tribunaux ce type d'affaires. C'est ainsi cette même association qui avait contesté l'interdiction aux moins de 16 ans de Love, de Gaspard Noé, pour les mêmes raisons, réclamant une interdiction au moins de 18 ans confirmée par le Conseil d'Etat en septembre dernier. Auparavant, en juin, elle avait également fait perdre au film Saw 3D, sorti depuis cinq ans, son visa d'exploitation.

La Vie d'Adèle avait fait polémique au moment de sa sortie en raison de ces scènes explicites. Par ce film, le réalisateur engagé Abdellatif Kechiche abordait l'homosexualité à travers la passion des deux jeunes actrices.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Adèle Exarchopoulos, Abdellatif Kechiche et Léa Seydoux à Cannes, en 2013.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-