Sortie ciné- Le secret de la potion magique: Astérix et les irréductibles idiots (vidéo)

Sortie ciné- Le secret de la potion magique: Astérix et les irréductibles idiots (vidéo)

Publié le :

Mardi 04 Décembre 2018 - 12:05

Mise à jour :

Mardi 04 Décembre 2018 - 16:42
Nouvelle adaptation d'Astérix par Alexandre Astier et Louis Clichy, "Le Secret de la potion magique" sort ce mercredi dans les salles. Un numéro d'équilibriste globalement réussi qui fait la part belle à la bêtise des irréductibles Gaulois. Les fans de la BD risquent d'être déroutés par certaines libertés, nécessaires cependant à l'originalité.
©SND
PARTAGER :

Victor Lefebvre

-A +A

Quatre ans après Le Domaine des Dieux, Alexandre Astier et Louis Clichy donnent une nouvelle fois vie à Astérix et Obélix dans Le Secret de la potion magique, en salles ce mercredi 5. Avec toujours la même difficulté de rendre justice au petit Gaulois d’Uderzo et Goscinny.

Pour cela, le père de la série Kaamelott a misé sur un sujet qu’il maîtrise et qui fait aussi l’identité de la BD: un héros plein de bon sens qui tente tant bien que mal de mener une troupe essentiellement composée de parfaits imbéciles.

Avec cette fois-ci le choix d’une histoire originale au lieu de l’adaptation d’un album: après s’être blessé, Panoramix décide qu’il est temps de former un successeur. Mais l’infâme druide Sulfurix va vouloir en profiter pour voler le secret de la potion magique, et ainsi régler ses comptes avec Panoramix.

Voir: Une couverture d'un album vendue 1,4 million d'euros: Astérix bat tous ses records

Mais il faudra vite se rendre à l’évidence, les druides, jeunes ou vieux, sont loin d’être des lumières. Tout comme les irréductibles. Cette incompétence chronique est à l’origine de nombreuses situations comiques portées par de bons dialogues (mais qu'un visionnage de la bande-annonce risque cependant de gâcher).

On retrouve l’ambiance de la BD: chasse aux sangliers, bagarres, baffes aux romains et palais de César. Mais ceux-ci apparaîtront peut-être un peu rares aux grands fans d'Astérix. Ils pourraient regretter que le petit Gaulois et son ami un peu enveloppé n’aient au final pas un rôle plus important, entre la place nécessaire donnée aux villageois, les nouveaux personnage Sulfurix, Teleferix (le jeune druide prodige), ou encore la petite Pectine. Le final, spectaculaire mais improbable, risque aussi de susciter des réactions mitigées.

Ce n’est pas tant l’action qui est au service de l’humour, mais les situations décalées, les personnages rencontrés et les anachronismes. On retiendra notamment le défilé des jeunes druides, pour la plupart "pas fichus de faire une soupe à l’oignon". Côté scénario, le film fait une bonne partie du chemin avec un bon méchant et un rythme soutenu (sur une durée d'1h25). Il conserve l'essentiel: on rit de bon cœur. On saluera également la réussite technique (et notamment les quelques scénettes s'extirpant des images de synthèse). Sur ce point on ne regrettera que la voix d'Astérix. Christian Clavier est bien trop identifiable et la star prend le dessus sur le personnage.

Les réalisateurs tentent un numéro d'équilibriste entre le respect de l'œuvre sacré et l'originalité (en témoigne la scène d'ouverture sur Spin right round). Pour un résultat globalement réussi qui ne fera pas s'enflammer les foules mais offre une immersion agréable et drôle dans l'univers d'Astérix, pour petits et grands.

Voir la bande-annonce ci-dessous:

Lire aussi:

Astérix: comment Jean-Yves Ferri est tombé dedans "étant petit"

"Les veuves": les ex-femmes de gangsters passent à l'action (video)

Critique- "Mauvaises herbes": Catherine Deneuve et Kheiron aident les jeunes en difficulté (vidéo)

"Astérix - Le Secret de la potion magique" fait la part belle aux irréductibles et à leur bêtise.


Commentaires

-