Charlie Hebdo: une planche originale d'Astérix vendue aux enchères à 150.000 euros aux profit des victimes de l'attentat

Charlie Hebdo: une planche originale d'Astérix vendue aux enchères à 150.000 euros aux profit des victimes de l'attentat

Publié le :

Dimanche 15 Mars 2015 - 13:34

Mise à jour :

Dimanche 15 Mars 2015 - 14:18
Une planche originale d'Uderzo, le dessinateur d'Astérix, a été vendue aux enchères pour 150.000 euros samedi 14 lors d’une cession entièrement consacrée à la BD chez Christie’s à Paris. La somme de la vente reviendra intégralement aux familles des victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo.
©MEIGNEUX/SIPA
PARTAGER :
-A +A

Une planche originale de l’album Les Lauriers de César, 12ème tome des aventures d’Astérix et édité en 1971, a été vendue aux enchères pour 150.000 euros samedi 14 lors d’une cession entièrement consacrée à la BD chez Christie’s à Paris. La société s’est engagée à ne pas prélever de commission sur cette vente dont la somme reviendra aux familles des victimes de l’attentat perpétré contre Charlie Hebdo. Le dessinateur Uderzo, co-créateur d’Astérix avec René Goscinny, dédicacera pour son acquéreur cette planche estimée à l'origine entre 150.000 et 200.000 euros. 

Deux jours après l’attentat contre Charlie Hebdo le 7 janvier dernier, Uderzo avait réalisé un dessin d'Astérix en hommage aux victimes. "Moi aussi je suis Charlie", lançait l’irréductible Gaulois alors qu'il envoyait dans les airs d’un coup de poing, non pas un soldat romain, mais un personnage portant des babouches. ""Charlie Hebdo" et Astérix, ça n'a rien à voir évidemment. Je ne vais pas changer ma casaque d'épaule. Je veux simplement marquer mon amitié pour ces dessinateurs qui ont payé (leurs idées) de leur vie", avait alors déclaré le dessinateur.

"Albert Uderzo était très proche de Cabu. Pour lui, c'est son plus grand ami dans la profession, ça l'a vraiment touché au plus profond de lui-même", a expliqué le galeriste Daniel Maghen à l’approche de la cession de samedi qui a d’ailleurs permis à Christie's de réaliser un chiffre de ventes globales de près de 5 millions d’euros.

Car des sommes astronomiques ont été déboursées lors de cette vente qui mettait aux enchères des œuvres de grands noms de la BD tels Hergé, Franquin, Bilal, Tardi, Moebius ou encore Manara. Un record a notamment été établi pour une planche originale de La Marque jaune, de la série Blake et Mortimer, du belge Edgar P. Jacobs, vendue à 205.500 euros, selon Christie’s. Un autre record a également été établi pour une planche de La Foire aux immortels du dessinateur et scénariste Enki Bilal qui a trouvé preneur pour 115.500 euros. Enfin, une gouache de Jean Giraud réalisée pour la couverture de l’album Le Cheval de fer, de la série Blueberry, a été achetée pour 109.500 euros, ce qui constitue, encore une fois, un recod.

Seule déception pour Christie’s: les ventes d’Hergé. Les dix planches originales mises en vente n’ont dégagé que près de 800.000 euros alors qu’elles avaient été estimées à une valeur totale de 1,5 million d'euros. Le résultat n'a "pas été à la hauteur de nos attentes" et certaines planches n'ont pas été vendues, a-t-on indiqué chez Christie's. Le deuxième lot, une couverture originale réalisée pour le journal Tintin, a toutefois été adjugé pour un montant de 577.500 euros, soit largement supérieur à l'estimation initiale (de 350. 000 à 400.000 euros).

Une planche originale de l’album Les Lauriers de César, 12ème tome des aventures d’Astérix, a été vendue aux enchères pour 150.000 euros.


Commentaires

-