"Se libérer des troubles anxieux grâce à la réalité virtuelle": et si la technologie était la solution?

"Se libérer des troubles anxieux grâce à la réalité virtuelle": et si la technologie était la solution?

Publié le :

Vendredi 27 Avril 2018 - 12:58

Mise à jour :

Vendredi 27 Avril 2018 - 13:52
Dans leur ouvrage "Se libérer des troubles anxieux grâce à la réalité virtuelle" (Ed. Eyrolles), le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer et les médecins psychiatres Eric Malbos et Christophe Lançon ont partagé leurs connaissances sur ce média immersif à l'efficacité prouvée. Tout y est pour découvrir, comprendre et utiliser cette thérapie.
©DR
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La technologie pourrait-elle soigner nos maux? C’est en tout cas ce qu’affirment le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer et les médecins psychiatres Eric Malbos et Christophe Lançon dans leur livre Se libérer des troubles anxieux grâce à la réalité virtuelle (Ed. Eyrolles). Consacré à cet outil thérapeutique, cet ouvrage d’une centaine de pages explique comment la réalité virtuelle est devenue au fil du temps l’allié de la médecine. Mais aussi de quelles manières elle parvient, en s'intégrant à la pratique des TCC (thérapies cognitivo-comportementales), à aider les personnes en souffrance.

Persuadés des bénéfices de cette technique dont l’efficacité a été prouvée lors d'études scientifiques, les professionnels sont de plus en plus nombreux à exposer progressivement leurs patients à une situation anxiogène afin qu’ils puissent y faire face tout doucement. Microbes, araignées, avions, souris et endroits confinés sont autant de phobies qui peuvent être soignées grâce à la réalité virtuelle. Les personnes souffrant de TOC (obsessions et/ou compulsions) et de troubles anxieux généralisés (une anxiété quasi-permanente) sont elles aussi invitées à essayer cette thérapie (appelée TERV pour thérapie par exposition à la réalité virtuelle) pour voir le bout du chemin.

Plus douce qu’une méthode classique, elle leur permet de se confronter à leur stress de manière progressive et de reconceptualiser le monde réel, de le voir de manière plus équilibrée, plus rassurante et plus sereine une fois sorti du cyberspace des environnements 3D. Lignes après lignes, les lecteurs apprennent à se familiariser avec cette technologie et à l’intégrer à la pratique des TCC ou aux exercices à domicile.   

Lire aussi - "Sans Totem Ni Tabou": une correspondance des temps modernes

Grâce aux nombreuses explications, schémas et pistes audio (téléchargeables sur Internet), les auteurs parviennent à les guider sur le chemin de la guérison dans un vocabulaire accessible au plus grand nombre. Et nul besoin d’avoir un casque pour savourer l’ouvrage. Ce livre s’adresse aussi bien aux personnes déjà équipées (visiocasque, ordinateur et logiciels) et désireuses de poursuivre la thérapie à domicile qu’aux lecteurs non initiés désirant apprendre et découvrir ce champ thérapeutique.

Au-delà de son aspect théorique et parfois répétitif, ce livre retransmet des dialogues entre professionnels et patients qui permettent aux lecteurs de se mettre en situation et d’avoir une image bien concrète du fonctionnement de la TERV. Des conseils pratiques pour acheter le matériel nécessaire mais aussi pour gérer au quotidien les situations de crise sont également apportés, faisant de l’ouvrage une véritable thérapie à portée de main. On apprend notamment à utiliser la méthode ACARA qui permet de gérer rapidement l’anxiété, les émotions ou le stress, une technique procurant un soulagement immédiat lors d’épisodes anxieux.

Au travers de ce livre, le lecteur est donc guidé pas à pas et parvient à s’intéresser à cette technologie immersive, au point de vouloir la tester afin d’en ressentir les effets positifs. Alors si l’envie vous vient de vous confronter à vos peurs en sortant des sentiers battus, sachez que vous ne serez pas lâchés dans le vide et qu’à la clé se trouve bien souvent la sérénité.

"Se libérer des troubles anxieux grâce à la réalité virtuelle" (Ed. Eyrolles) permet aux lecteurs de comprendre les effets positifs de cette technologie sur le mental.


Commentaires

-