Le sexisme, principal levier humoristique dans les médias en France

Le sexisme, principal levier humoristique dans les médias en France

Publié le 17/01/2019 à 10:37 - Mise à jour à 10:42
© BERTRAND GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes a dévoilé ce jeudi une étude sur l'utilisation du sexisme dans les séquences humoristiques de certains médias français. Et les stéréotypes sur les femmes sont les principaux thèmes évoqués.

Pour faire rire, moquez vous des femmes. C'est ce qu'il ressort d'une étude réalisée par le Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes dévoilée ce jeudi 17.

Le conseil a analysé un échantillon de séquences humoristiques diffusées sur certains médias français entre novembre et décembre 2017.

Les chroniques des matinales de France Inter, Europe 1 et RTL ont été attentivement étudiées. Les vidéos de Cyprien et Norman, deux youtubeurs particulièrement populaires, ont subi le même sort.

A voir aussi: Une publicité Aubade "sexiste" retirée des Galeries Lafayette (photo)

Pour les matinales radio, il s'est avéré que 71% des chroniques utilisaient le sexisme pour faire rire. Les humoristes utilisaient beaucoup de stéréotypes attribués aux femmes: émotives, fragiles ou encore hystériques.

Sur Europe 1, toutes les chroniques étudiées comportaient de blagues sexistes. Sur RTL huit pastilles humoristiques sur dix étaient concernées et enfin sur France Inter, deux chroniques sur huit ont été pointées du doigt.

Outre les séquences d'humour, le Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes a aussi remarqué que les animatrices étaient plus souvent appelées par leur seul prénom que les animateurs.

Sur YouTube, le sexisme semble encore plus présent qu'à la radio. Ainsi 83% des vidéos de Norman et Cyprien utilisaient des blagues sur les femmes pour faire rire les abonnés.

Pour les injures, concernant en majorité le physique et l'intelligence de la gente féminine, deux vidéos sur six sont concernées.

Il y a donc encore beaucoup à faire pour mettre fin au sexisme contre les femmes dans les médias français. "Toutes infractions pénales confondues, 89% des victimes d'actes sexistes sont des femmes et 91% des mis en cause sont des hommes", rappelle le HCE.

A lire aussi:

Ballon d'or: Ada Hegerberg (OL) victime de sexisme à plusieurs reprises (vidéos)

Avant le "pot de maquillage", d'autres propos sexistes en politique

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le sexisme est largement utilisé dans les pastilles humoristiques des médias en France.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Culture




Commentaires

-