Mort de Hugh Hefner: femmes, nudité et viagra, 5 choses insolites sur "Playboy" et son fondateur

Mort de Hugh Hefner: femmes, nudité et viagra, 5 choses insolites sur "Playboy" et son fondateur

Publié le :

Jeudi 28 Septembre 2017 - 12:53

Mise à jour :

Jeudi 28 Septembre 2017 - 14:18
Hugh Hefner, le fondateur du magazine "Playboy", est mort à l'âge de 91 ans, a annoncé la marque mercredi. Patron de presse, figure de la libération sexuelle, mythe de la masculinité parfois critiqué, l'homme à la veste en satin aura eu une vie des plus insolites.
©Hector Mata/AFP
PARTAGER :
-A +A

Le magazine Playboy a annoncé mercredi 27 la mort de son fondateur Hugh Hefner à l'âge de 91 ans. Un homme devenu un mythe par son succès et son mode de vie.

> Le premier numéro de Playboy bricolé sur un coin de table

C'est le 1er décembre 1953 qu'est sorti le premier numéro de Playboy. Il affichait clairement son style en promettant "pour la première fois dans un magazine les célèbres photos de Marilyn Monroe nue", la star faisant la couverture. Ce premier numéro avait été réalisé par Hugh Hefner lui-même, sur la table de sa cuisine. Il avait signé l'intégralité des articles et n'avait même pas inscrit de date au cas où il s'écoulerait plusieurs mois avant qu'il puisse en lancer un second.

> Trois mariages et en moyenne 32 ans d'écart

Entouré de femmes superbes -ses playmates- dont nombre seront ses maîtresses, pendant des décennies, Hugh Hefner a pourtant d'abord épousé son amour de lycée, Mildred Williams, en 1949. Ils ont eu deux enfants mais divorceront en 1959. Pour beaucoup, ce mariage raté a forgé la vision qu'avait Hugh Hefner des relations entre hommes et femmes.

En 1989, il avait épousé une des ses playmates, Kimberley Conrad, plus jeune de 36 ans. Ils se sépareront là aussi au bout de 10 ans. Après une relation houleuse et un premier mariage annulé, Hugh Hefner a épousé en 2013 Crystal Harris, autre Playmate, cette fois-ci de 60 ans sa cadette.

> L'emblème de Playboy ne devait pas être un lapin

Le magazine Playboy est très connu pour son logo, un lapin portant un nœud papillon. Il était traditionnellement dissimulé sur la couverture et le lecteur devait le trouver.

Mais à l'origine, il devait s'agir d'un cerf ("stag" en anglais). L'animal symbole de virilité faisait aussi référence au terme "stag party" (fête entre hommes) qui devait être le titre du magazine. Mais celui-ci a été changé peu avant la parution du premier numéro, et le lapin choisi pour sa "connotation sexuelle humoristique". Les playmates ont donc échappé de peu aux bois à la place des oreilles de lapin.

> Grand consommateur de viagra

Hugh Hefner n'a jamais éludé la question de son âge face à la jeunesse de ses conquêtes. Il n'hésitait donc pas à dire qu'il avait besoin de viagra pour poursuivre son activité sexuelle. "Quelque soit votre âge, impossible d’avoir jusqu’à sept copines sans en prendre. J’en consomme tous les jours sans aucun effet secondaire", affirmait-il en 2004 à Paris Match.

> Désaccord avec son fils sur la nudité

Impliqué jusqu'à la fin dans la ligne éditoriale de son magazine, Hugh Hefner avait jugé que le nu était dépassé en 2016. Il a donc disparu des pages du magazine, entraînant une hausse des ventes. Mais dès 2017, son fils Cooper Hefner est revenu sur cette politique au nom de l'identité historique du magazine. C'est la sculpturale Elizabeth Elam qui avait été sélectionnée pour marquer ce retour.

Hugh Hefner avait créé "Playboy" en 1953.


Commentaires

-