Patrick Sébastien tacle Delphine Ernotte après avoir été "viré"

Patrick Sébastien tacle Delphine Ernotte après avoir été "viré"

Publié le :

Lundi 22 Octobre 2018 - 09:19

Mise à jour :

Lundi 22 Octobre 2018 - 09:23
©IBO/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Patrick Sébastien n'a pas vu son contrat avec France Télévisions prolongé pour 2019. L'animateur historique qui dénonçait depuis plusieurs mois la politique de sa patronne Delphine Ernotte, n'a pas hésité à l'égratigner suite à cette annonce.

Il est le symbole du divertissement populaire à la télévision, il était aussi l'un de ceux représentant l'opposition entre les "historiques" de France Télévisions et sa présidente Delphine Ernotte, régulièrement taxée de "jeunisme". Patrick Sébastien n'animera plus ses émissions à la rentrée 2019. Après plusieurs mois de tensions, la direction lui a finalement fait savoir que son contrat ne serait pas renouvelé.

L'animateur n'a d'ailleurs pas caché son ressentiment envers sa future ex-patronne samedi 20 dans Salut les Terriens. "Je me suis fait virer, ce n'est pas un drame", a concédé l'animateur des Années bonheur et du Plus grand cabaret du Monde. Il faut dire que l'annonce n'est pas vraiment une surprise après une réduction de son nombre d'émissions annuelles et de l'ambiance qui règne actuellement sur les chaînes publiques.

Voir: France Télévisions se sépare de Patrick Sébastien

Mais il a tout de même dénoncé la "violence" de la méthode: "On a convoqué ma femme qui est la directrice de ma boîte pour lui dire en cinq minutes que c’était fini". Il a surtout présenté Delphine Ernotte comme une personne qui ne connaîtrait pas son sujet et -une nouvelle fois- plus préoccupée par une vision de France Télévisions que par la réalité des audiences.

"En quatre ans, je l’ai vue dix minutes. Elle ne savait pas que j’avais fait Le Grand Bluff, émission de 1992 qui détient le record de la plus forte audience jamais relevée en France pour un divertissement avec près de 17,5 millions de téléspectateurs et 74 % de part de marché. C’est comme le patron de la Fédération de tennis qui ne sait pas que Noah a gagné Roland-Garros", a-t-il asséné.

Déjà en juin, Patrick Sébastien avait dénoncé "les choix élitistes de la ministre de la Culture (à l'époque Françoise Nyssen, NDLR) et du ministre du Budget", et de ceux qui pensent que "le populaire est méprisable".

Lire aussi:

Nagui, Ruquier, France 2 et le gouvernement: Patrick Sébastien règle ses comptes

Michel Drucker sur Laurent Delahousse: "inadmissible" pour France Télévisions

Patrick Sébastien a critiqué la patronne de France Télévisions Delphine Ernotte après avoir été "viré".


Commentaires

-