U2 enflamme le nouveau Bercy (VIDEO)

U2 enflamme le nouveau Bercy (VIDEO)

Publié le :

Mercredi 11 Novembre 2015 - 16:42

Mise à jour :

Mercredi 11 Novembre 2015 - 17:03
En tournée mondiale depuis mai, le groupe de rock U2 a inauguré mardi la nouvelle salle de concert de Bercy, désormais connue sous le nom d'"AccorHotels Arena". Abreuvant ses 18.000 spectateurs d'un déluge d'images, le groupe a alterné nouvelles chansons et vieux tubes.
©THC/ZJF/WENN.COM/SIPA
PARTAGER :
-A +A

"On a toujours été à la maison en France!", assure U2. En tournée mondiale depuis mai, le groupe de rock a inauguré mardi 10 la nouvelle salle de concert de Bercy désormais intitulée "AccorHotels Arena". Après deux ans de travaux, le lieux peut désormais accueillir 20.000 personnes contre 17.000 auparavant.

"On est U2, du nord de Dublin", a lancé Bono en préambule devant 18.000 spectateurs en folie. "On a toujours été à la maison en France. On a toujours été à la maison à Paris",  a-t-il poursuivi en français avant d'entamer deux heures de concert. Deux heures au cours desquelles le groupe a balancé un déluge de nouvelles technologies, une passerelle aérienne permettant même aux musiciens de se glisser dans un gigantesque écran pour se retrouver d'un bout à l'autre de la salle et de changer de taille.

Mais, malgré cette avalanche d'images, U2 a réussi à garder le contact avec ses fans, que ce soit en invitant une spectatrice sur scène le temps d'une chanson ou en terminant son concert en choeur avec le public.

Pour adoucir l'ambiance, le groupe a également joué la carte de la sincérité et de la nostalgie. Ainsi, entre les chansons, Bono, réputé pour son militantisme, en a profité pour multiplier les plaidoyers en faveur de la lutte contre le sida, des réfugiés ou encore de la réconciliation en Irlande, sa patrie. Toujours dans cette même démarche, le groupe a choisi de projeter des images de son enfance sur l'écran géant qui anime la salle. Ainsi, au son de Iris (Hold Me Close) , Ceddarwood Road ou encore Song For Someone, chansons extraites du dernier album Songs of Innocence, ont défilé des images de la mère disparue du chanteur, de sa chambre d'ado recréée en animation ou encore des rues de Dublin où les musiciens ont grandi.

Mais ce sont surtout les vieux tubes du groupe tels que I Will Follow (1980), Sunday Bloody Sunday (1983), Pride (1984) ou With or Without You (1987),  qui ont enflammé la foule.  Les musiciens l'ont d'ailleurs bien compris puisqu'ils ont choisi One (1992) pour conclure le show.

Depuis mai, U2 a donné 70 concerts en Amérique du Nord et en Europe. Après Paris, le groupe finira l'année en Irlande du Nord et en République d'Irlande. Peut-être de quoi réussir à regagner la confiance de ses fans, très déçus par la sortie en 2014 de Song of Innocence qui avait eu lieu dans le cadre d'une grosse opération commerciale avec Apple

(Voir ci-dessous "Sunday Bloody Sunday" chanté par Bono lors du concert de mardi 10): 

 

Bono lors d'un concert début novembre.


Commentaires

-