Pause déjeuner au travail: quels ingrédients pour la gamelle idéale

Pause déjeuner au travail: quels ingrédients pour la gamelle idéale

Publié le :

Mercredi 20 Mars 2019 - 17:12

Mise à jour :

Mercredi 20 Mars 2019 - 17:22
© Thierry Zoccolan / AFP
PARTAGER :

Mickaël Dieleman, édité par la rédaction.

-A +A

De nos jours, de nombreux Français actifs ont pris l'habitude d'apporter leur gamelle (repas à emporter) de chez eux. Pour que la pause déjeuner du midi soit équilibrée, Mickaël Dieleman, diététicien-nutritionniste à Lyon (3e arr.), donne quelques conseils aux lecteurs de France-Soir.

Pressés par le temps, la charge de travail et le stress, le temps accordé par les Français pour la pause déjeuner est de plus en plus court et les aliments qu'ils consomment sont de moins en moins qualitatifs.

Facilité et côté pratique incitent souvent à se diriger vers de la malbouffe, de la junk-food ou (plus naturels mais tout autant caloriques) les restaurants.

Du coup, par soucis financier ou par volonté d’équilibrer son alimentation, en Ile-de-France 25% des gens préfèrent emporter leur gamelle au travail, selon une récente étude du Credoc sur l'évolution des habitudes alimentaires des Français.

La gamelle est la meilleure solution pour maîtriser son repas le midi. On peut y mettre ce que l'on veut.

Nous pouvons utiliser les restes de la veille (pratique pour éviter le gaspillage). Et pas besoin de réfléchir à un nouveau plat pour chaque repas.

Emporter sa gamelle permet aussi de gérer les quantités souhaitées pour ne pas avoir faim dans l'après-midi.

Il est ainsi possible d'éviter les quantités trop importantes de pain dans un sandwich, les sauces d’un plat trop gras au restaurant, et surtout, les additifs et autres édulcorants nocifs pour la santé (que l’on retrouve dans de nombreux plats préparés qui ne seront d'ailleurs bien souvent même pas rassasiants).

>De quoi se compose la gamelle idéale?

Cela va déjà dépendre des outils et locaux à disposition.  Si la salle de repos ou le bureau ne dispose pas d’un moyen pour réchauffer le plat, ce ne sera pas simple en hiver. Les soupes froides, ce n’est pas suffisant.

S'il existe un moyen pour réchauffer (plaque de cuisson ou micro-ondes), alors tout est possible.

Lire aussi: C'est quand le bon moment pour consulter un diététicien-nutritionniste?

Je vais vous proposer trois types de gamelles équilibrées. Dans tous les cas, il faudra apporter une base de glucides (féculents) pour l’apport énergétique. On ajoutera ou non une portion de protéines, et surtout, des légumes en quantité suffisante pour se rassasier et apporter de la couleur et des saveurs. Avec ces trois éléments, vous avez un repas équilibré.

1 - La gamelle froide

Elle peut être constituée de féculents froids qui ont été cuits en avance à la maison. Du riz, des pâtes, de la semoule ou des lentilles peuvent faire l’affaire avec beaucoup de légumes crus ou cuits en avance.

Pour celles et ceux qui souhaitent ajouter de la protéine, on pourra ajouter du jambon, du blanc de volaille ou un œuf dur cuit à la maison.

Un exemple de gamelle froide: du chou rouge, des carottes, avec des pois chiches, du riz et un œuf cuit dur.

2 - La gamelle chaude

Elle peut contenir tout ce que vous voulez et qui se réchauffe. Du coup, il peut y avoir de la protéine chaude avec des féculents et des légumes cuits.

Tout est imaginable tant que ça se réchauffe. On évitera peut être le poisson pour une bonne cohabitation avec les collègues du bureau.

Il sera facile de réchauffer une viande en sauce préparée le dimanche avec quelques pâtes et haricots verts par exemple.

Pour la variante végétale: du tofu, des pâtes soba et des légumes croquants avec des graines de sésame.

3 - La gamelle pratique

C’est le fait de faire une gamelle mais avec des aliments qui sont déjà préparés et naturels.

Par exemple des légumes en bocaux ou de la soupe, avec du poisson en conserve et du riz à réchauffer (doypack).

C’est pratique, facile à réchauffer si besoin, et surtout mieux maîtrisé qu’un repas pris à l’extérieur.

Pour terminer un repas parfait, la gamelle idéale contiendra aussi des fruits frais et pourquoi pas un laitage pour terminer sur une note douce et sucrée.

Cet article a été rédigé par Mickaël Dieleman, diététicien nutritionniste spécialisé dans le sport (voir son site: www.dieteticien-nutritionniste-lyon.com).

Et aussi:

Conseils à suivre pour une cure détox de printemps efficace

Quels aliments à éviter ou à privilégier en fonction de l'index glycémique?

Vegan, végétarien ou omnivore: quelles carences pour quelle alimentation?

De nombreux Français apportent leur gamelle pour la pause déjeuner au travail.

Commentaires

-