Les Français ne bougent pas assez

Marcher est le premier pas

Les Français ne bougent pas assez

Publié le :

Mardi 30 Juin 2015 - 12:55

Mise à jour :

Mardi 30 Juin 2015 - 13:11
Pour être en bonne santé, il faut marcher 10.000 pas par jour. Les Français en sont encore loin, avec seulement 7.525. Un chiffre qui témoigne du fait qu'ils font encore trop peu de sports, surtout les jeunes adultes.
©24oranges.nl/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Les Français sont encore trop sédentaires, et le phénomène a tendance à s'aggraver. Selon une étude réalisée pour Assureurs Préventions, ils ne marchent notamment pas assez. Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de faire 10.000 pas par jour pour être en bon état physique, les Français n'en font que 7.525. C'est 15% de moins que l'année dernière. Au final, 4 Français sur 5 ne feraient pas assez d'activité physique.

Si ce nombre de pas regroupe tous les déplacements effectués par les Français chaque jour, il est aussi un indicateur de la pratique d'une activité physique ou sportive (APS). Ainsi, ceux qui déclarent pratiquer une APS atteignent en moyenne 8.597 pas, ce qui reste toute de même en dessous de ce qui est préconisé. Seuls 49% des sondés font partie de cette catégorie.

Paradoxalement, ce sont les jeunes adultes qui sont les moins actifs. Si les enfants sont 67% à pratiquer une activité sportive régulière, ce chiffre s'effondre à la majorité. Les 18-24 ans ne sont plus que 51% et ne font que 6.807 pas par jour en moyenne.

Sans grande surprise, c'est le temps passé par cette tranche d'âge devant les écrans qui seraient au moins en partie responsable de cette sédentarité. Selon l'étude et quelle que soit la tranche d'âge, "au-delà de 2 heures par jour devant un écran, le nombre de pas quotidien baisse d’environ 10% par tranche de 4 heures et diminue de 23% au-delà de 10 heures. Les Français qui passent plus de 10 heures par jour devant un écran peuvent être qualifiés de +faiblement actifs+ (entre 5.000 et 7.500 pas par jour)".

Autre frein à la mobilité, l'utilisation des transports en commun et de la voiture pour se rendre sur le lieu de travail. Par rapport à une personne qui s'y rendrait à pied, l'utilisation des transports en commun réduit le nombre de pas de 9%, l'utilisation de la voiture de 16%.

L'étude rappelle qu'outre l'impact positif des APS sur les maladies cardiovasculaires, bien connu des Français, elles jouent aussi un rôle dans la prévention des maladies respiratoires, des troubles mentaux (dépression, anxiété), des maladies neurodégénératives (Alzheimer), ou encore des cancers.

L'entretien physique, la santé et le bien-être sont pourtant les premières motivations des Français pour faire du sport (66% des sondés) contre seulement 12% pour le plaisir.

(Enquête réalisée par BVA Sport et l’IRMES du 16 février au 17 mars 2015, auprès d'un échantillon représentatif de 1.077 personnes de 18 à 65 ans et de 295 personnes avec enfants de 6 à 17 ans ayant répondu à un questionnaire et mesuré le nombre de pas effectués sur 7 jours à l'aide d'un podomètre).

 

 

Selon l'étude, 4 Français sur 5 ne pratiquent pas une activité physique suffisante.

Commentaires

-