Vacances d'été : la saison 2020 sera locale ou ne sera pas

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Vacances d'été : la saison 2020 sera locale ou ne sera pas

Publié le 30/04/2020 à 16:15 - Mise à jour à 16:16
France Soir
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Festivals annulés, plages et frontières fermées… En raison de l’épidémie de coronavirus, les vacances de l’été 2020 risquent de ne ressembler à aucunes autres. L’occasion pour les Français de penser leurs vacances autrement et de découvrir leur propre territoire ?

Le plan de déconfinement annoncé mardi 28 avril par Edouard Philippe ne présageait rien de très bon pour les vacances d’été : toujours pas de déplacements possibles à plus de 100 km du domicile (à fortiori à l’étranger), plages fermées au moins jusqu’au 1er juin et flou persistant sur la date de réouverture des cafés et des restaurants.

Mauvaise nouvelle aussi pour les Français qui avaient prévu de se rendre dans les grands festivals d’été (festival d’Avignon, Rencontres d’Arles, Hellfest, Solidays, Eurockéennes…) : "les grandes manifestations de plus de 5000 participants ne pourront se tenir avant le mois de septembre", a annoncé le Premier ministre.

Une reprise « concentrique » du tourisme
Le secrétaire d'État auprès du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, l’a affirmé le 29 avril à l’Assemblée nationale : « Cette saison estivale ne sera pas comme les autres. » « Le tourisme ne pourra reprendre que de façon concentrique, dans un premier temps avec une clientèle d’ultra-proximité. On le voit avec un certain nombre de sites qui vont pouvoir rouvrir : les petits musées, certains sites naturels, parcs et jardins, dans les départements qui seront verts, où le virus ne circule pas de façon active », a poursuivi Jean-Baptiste Lemoyne.

Sur BFMTV, Jean-Baptiste Lemoyne a également prédit aux Français des vacances placées sous le signe du repos dans des lieux familiers. « Je crois, c’est mon sentiment, que les Français vont aller se réfugier dans des endroits qu’ils connaissent, des endroits dans lesquels ils se sentent en sécurité. C’est aussi une belle carte à jouer pour nos territoires. »

A lire aussi : Vacances d'été et Covid-19 : Comment trouver les destinations possibles pour vos congés ?

 

Coronavirus : l’occasion de tester le « staycation » ?
Interrogé par lefigaro.fr, Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme, se veut lui aussi positif : « C'est une bonne chose pour le tourisme hexagonal. Nous avons quantité d'espaces naturels, quantité de territoires et on peut être dépaysé à 2 heures de chez soi », a-t-il assuré. On peut en effet voir dans cette crise sanitaire une occasion de tester le « staycation » (contraction de « to stay » : rester et de « vacation » : vacances), soit le fait de faire du tourisme sur son propre territoire.

Les acteurs du tourisme s’adaptent d’ailleurs à la tendance des vacances locales qui se dessine pour cet été. Sur son site, Voyageurs du monde a placé la France en bonne place dans la rubrique « Destinations du moment ». Même chose du côté de la startup spécialisée dans les voyages en immersion Odysway, qui a mis en avant sur sa page d’accueil ses expériences « made in France », pour partir « à la rencontre des gardians en Camargue » ou « partager la vie d’un berger dans les Pyrénées ».

A lire aussi : Coronavirus: pourra t-on partir en vacances cet été ?

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Vacances d'été 2020 : staycation pour les Français ?

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-