Canicule: les ventilateurs et climatiseurs pris d'assaut

Canicule: les ventilateurs et climatiseurs pris d'assaut

Publié le :

Lundi 24 Juin 2019 - 17:06

Mise à jour :

Lundi 24 Juin 2019 - 17:10
©Jean-Pierre Muller/AFP
PARTAGER :

Maeliss Innocenti.

-A +A

Alors qu'une vague de chaleur s'est emparée de la France et que des températures caniculaires doivent être atteintes jeudi et vendredi, les entreprises de climatisations et les revendeurs de ventilateurs et rafraîchisseurs voient les clients se ruer dans les rayons concernés. Mais côté stocks, tout va bien pour l'instant puisque la plupart ont anticipé dès mai.

La France s'apprête à traverser sa première vague de chaleur de l'été. Météo-France a déjà placé 53 départements en vigilance orange jusqu'à mardi après-midi mais les températures devraient encore grimper, jusqu'à dépasser les 40 degrés dans certaines régions jeudi et vendredi.

Le ministère de la Santé a fait des recommandations pour rappeler les bons gestes et la nécessité de faire vraiment attention aux populations les plus sensibles (les personnes âgées, les enfants, les gens isolés notamment) et Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, a même décidé de reporter les épreuves du brevet au 1er et 2 juillet.

L'heure est donc à l'anticipation et la recherche de solution pour ne pas souffrir de la chaleur. Les entreprises de climatisation et les magasins qui vendent des ventilateurs et des rafraîchisseurs ont vu leur clientèle augmenter fortement, et d'un seul coup, à l'annonce de la semaine difficile.

Lire aussi: face à la canicule, l'économie française s'organise pour éviter le coup de chaud

Certaines enseignes, particulièrement dans les milieux urbains, sont prises d'assaut. Le magasin Auchan de Mantes-Buchelay dans les Yvelines a constaté une ruée vers les ventilateurs classiques (colonnes ou sur pied) mais ne s'inquiète pas pour autant pour les stocks.

"Contrairement à l'année dernière, où la première vague de chaleur a frappé dès mai, on a anticipé. Dès mercredi (26 juin), on va avoir une livraison qui aurait dû arriver début juillet sans canicule. On a prévu les volumes pour tenir sur toute la saison climatique. Et au besoin, nos centrales d'achat peuvent faire de l'anticipation", explique à France-Soir Monsieur Demichel, responsable commerce, électroménager et services de ce magasin.

L'anticipation, c'est le maître-mot des revendeurs de climatiseurs et ventilateurs cette saison. Le Castorama de Saint-Marcel-lès-Valence (Drôme), au sud de Lyon, a aussi fait ses achats en conséquence. "Mais si la canicule persiste, il y a un risque de rupture", souligne Christophe Long, chef du secteur technique climatisation.

Là aussi le produit le plus demandé est le ventilateur classique: "Les gens s'équipent pour une durée limitée. Ils n'ont pas forcément envie d'investir 800 euros dans une climatisation si les grosses chaleurs ne durent pas", ajoute-t-il aussi.

Toujours est-il que c'est quand même le rush pour les entreprises de climatisation, dont le carnet de commandes du mois de juin est bien rempli, et qui reçoivent aussi des coups de fil des clients qui veulent faire réviser leurs installations avant que le mercure chauffe vraiment.

En milieu rural ou en ville, le son de cloche est le même. Les techniciens sont surbookés ces jours-ci, que ce soit pour des installations ou révisions de climatisation. La situation risque de ne pas aller en s'améliorant car si les prévisions météo sur le long terme ne sont pas forcément très fiables, l'été est attendu très chaud jusqu'à la fin du mois d'août et sur l'ensemble du territoire.

Voir aussi:

Canicule à Paris: quelles sont les lignes de métro climatisées?

Canicule: cinq gestes à faire pour éviter le coup de chaud

Canicule: consignes officielles et astuces pour se protéger des fortes chaleurs

A l'approche de la canicule, c'est la ruée vers les ventilateurs et rafraîchisseurs dans les magasins.


Commentaires

-