Comment passer de la vie active à la retraite

Mode d'emploi

Comment passer de la vie active à la retraite

Publié le :

Jeudi 08 Février 2018 - 15:38

Mise à jour :

Jeudi 08 Février 2018 - 16:27
Passer de la vie active à la retraite n'est pas toujours facile et cette période peut souvent être synonyme d’angoisse ou de dépression. Pour "France-Soir", le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer livre ses conseils pour aborder au mieux cette transition.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Rodolphe Oppenheimer, édité par la rédaction

-A +A

Comment est perçue la retraite? Tant de personnes la redoutent alors que d’autres voient en elle le jardin d’Eden où tout y est plus paisible, calme et reposant. Force est de constater que ce n’est ni l’enfer, ni le paradis. Pour la vivre le mieux possible, il suffit de bien l’anticiper. N’oubliez pas qu’après votre pot de départ de votre bureau, tout s’arrête très brutalement. Il faudra rester chez vous le lendemain, et commencer le jardinage ou le tricot. Le sentiment le plus douloureux est la sensation de ne plus servir la société ou le sentiment d’inutilité. Vous aviez l’habitude de relever les challenges professionnels, d’avoir des petits mots de réconfort de la part de vos collègues, tout cela pourrait vous manquer.

La retraite doit se préparer bien avant sa prise de fonction. Vous n’êtes pas mis à la retraire d’office, la démarche doit venir de vous. Psychanalyste à Paris, je suggère à mes patients soucieux de bien préparer cette nouvelle vie de faire la demande sept mois avant la date à laquelle ils souhaitent partir. Pour ce faire, vous remplirez des documents administratifs liés aux retraites personnelles, le tout accompagné de l’ensemble des pièces justifiant de vos droits et de votre parcours de vie. Il n’est pas impossible d’avoir eu diverses activités. Pas d’inquiétude, vous pourrez rassembler le tout et le faire parvenir à la caisse dont dépend votre dernière activité professionnelle.

Etes-vous prêt à être retraité? Si oui, il faut à présent passer au stade de la procédure de liquidation visant à effectuer le calcul minutieux de vos droits et de demander ce paiement. Les choix que vous prendrez avant d’abandonner votre vie active auront un impact sur la suite. N’hésitez pas à faire appel à un expert.

Lire aussi - Peur de vieillir, que faire?

Vous pouvez également consulter un psychanalyste ou une personne ayant vocation à vous aider, à vous organiser. Il est difficile de se retrouver dans cette nouvelle vie du jour au lendemain. La retraite est un moment de la vie qui peut s’avérer douloureux pour certains mais pas pour d’autres. Elle peut être symbole d’angoisse ou de dépression et dans ce cas, pourquoi ne pas en parler à des collègues ou des amis déjà à la retraite?

Pour passer en douceur d’une vie active à une vie de retraité, conservez vos amis et vos relations, prenez le temps de leur écrire des petits mots. Ne craignez pas de les informer de votre retraite. N’essayez pas de masquer à vos proches l’arrêt de votre activité professionnelle. Ils ne vous verront pas comme quelqu’un de vieux et malade, mais juste comme une personne qui a travaillé toute sa vie et qui a le droit de prendre une retraite méritée.

Donnez-vous un an pour vous sentir comme un poisson dans l’eau dans cette nouvelle vie. A l’image de tout grand changement, un sentiment de lassitude, de doute, ou de déprime peut se manifester mais essayez de dépasser ce stade car en réalité vous allez avoir du temps pour vous, pour réaliser les rêves qui n’ont pas pu l’être faute de temps.

Lire aussi - Idées noires: comment y faire face?

Vous avez une passion, une activité qui vous tient à cœur et vous n’avez jamais pu vous y consacrer? Et bien c’est le moment! Vous allez avoir du temps pour exploiter divers projets. Si vous aimez la musique, vous pouvez par exemple vous inscrire à un cours, vous initier à la guitare, retrouver des amis, organiser des petits concerts. Si vous êtes artiste, prenez des cours de peinture et si le chant vous attire, inscrivez-vous dans une chorale. Vous pourrez ainsi vous faire de nouveaux amis pour une nouvelle vie tout aussi enrichissante que lorsque vous travailliez.

Il faut peut-être un long moment pour admettre ce statut de retraité qui lui-même renvoie au temps qui passe mais il faut visualiser tous les matins des images liées au présent et à l’avenir et ne pas se laisser submerger par les souvenirs. Si ces derniers sont en vous, ils doivent être une source de bonheur et non de nostalgie. Facile à dire, oui je sais…

Continuez ou reprenez un sport en accord avec votre médecin. Gardez votre agenda car indubitablement vous verrez à votre grande surprise que vous serez toujours actif. Y noter les dates et heures de vos activités même si elles sont nombreuses grâce au temps dont vous bénéficiez. Cependant, il ne doit pas s’agir de fuir. Il est nécessaire tous les six mois de faire le point sur les activités que vous trouvez agréables et celles qui ne vous conviennent plus afin d’être en accord avec vous-même et de vous épanouir pleinement.

Cet article a été rédigé par Rodolphe Oppenheimer, psychanalyste (http://www.psy-92.fr/). Son dernier ouvrage, Peurs, angoisses, phobies, par ici la sortie! (Ed. Marie B) est disponible en librairie depuis le 15 novembre.

 

Pour le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer, la retraite doit se préparer bien en amont.


Commentaires

-