Dioxyde de titane E171: le cancérigène bientôt retiré des bonbons

Additif

Dioxyde de titane E171: le cancérigène bientôt retiré des bonbons

Publié le :

Vendredi 18 Mai 2018 - 10:48

Mise à jour :

Vendredi 18 Mai 2018 - 10:52
Le gouvernement a annoncé vouloir suspendre d'ici la fin de l'année l'utilisation du dioxyde de titane E171 dans les produits alimentaires. Additif qui favorise les cancer du rectum et du colon, il est présent dans de nombreux bonbons mais aussi d'autres produits.
©Chris van Dyck/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Certains fabricants de bonbons comme celui des fameuses Têtes brûlées ont déjà franchi le pas en interdisant le dioxyde de titane E171. Ils devront tous se mettre aux normes bientôt puisque le gouvernement a indiqué que cette substance cancérigène serait bientôt interdite.

La secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique, Brune Poirson, a également fait savoir jeudi 17 lors de la visite d'une confiserie "vertueuse" que le gouvernement allait également demander à ce qu'une décision soit prise au niveau européen pour bannir ces produits.

En effet, selon une étude de l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) datant de début 2017, les tests menés sur les animaux ont montré que le dioxyde de titane "pénètre la paroi de l’intestin et se retrouve dans l’organisme". Cela aurait pour conséquence de favoriser le cancer du colon et le cancer du rectum.

Lire aussi: Acide gras trans industriels - dans quels aliments se cachent-ils?

De nombreux confiseurs ont donc décidé de prendre les devants depuis en supprimant cet additif de leur production. Ils sont donc désormais absents des Arlequins ou des Malabars. Mais les bonbons ne sont pas les seuls produits qui contiennent du E171.

On en retrouve des traces dans les cosmétiques, crèmes solaires, peintures et matériaux de construction (des produits qui ne sont pas censés être ingérés) mais aussi dans certains biscuits, produits chocolatés, pâtisseries glacées surgelées et d'autres aliments préparés. De nombreux acteurs de l'industrie agroalimentaire vont donc devoir trouver des alternatives avant l'interdiction.

Le dioxyde de titane E171 est présent dans de nombreuses confiseries.

Commentaires

-