Grippe: combien de morts en France en 2019?

Grippe: combien de morts en France en 2019?

Publié le :

Lundi 11 Février 2019 - 15:25

Mise à jour :

Lundi 11 Février 2019 - 15:57
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le nombre de morts liés à la grippe a été estimé à plus d'un millier en France depuis le début de l'épidémie. Un chiffre qui doit cependant être interprété.

Combien de mort a fait la grippe en France? Pour cet hiver 2018-2019 comme pour chaque année, il sera possible de trouver plusieurs chiffres, variant parfois d'une façon impressionnante. Cela car chacun recouvre des réalités différentes et servent parfois davantage d'indicateurs comparatifs.

C'est parfois le chiffre de l'excès de mortalité hivernal qui est mis en avant. Selon  le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire dévoilé par Santé publique France mercredi 6, "tous âges confondus, l’excès de mortalité des trois premières semaines de 2019 est estimé à 8% soit près de 3.000 décès".

L'excès de mortalité ne correspond cependant pas aux nombre de morts qui ont succombé en raison du virus de la grippe. Cette surmortalité est par rapport au reste de l'année peut-être due en grande partie à la grippe mais aussi à divers autres pathologies plus présentes en hiver. Par ailleurs, il est, dans ces bulletins hebdomadaires, le fruit d'une extrapolation.

Voir: Déjà 1.100 décès: pourquoi meurt-on de la grippe?

Santé publique France a donc mis en place un modèle mathématique qui permet d'estimer plus précisément le nombre de morts attribuables à la grippe. Pour la période allant du 1er octobre 2018 à la troisième semaine de 2019, il est estimé à 1.100 décès.

Ainsi, après l'épidémie 2017/2018, la surmortalité hivernale toute cause confondues avait été estimée à 17.900. En revanche l’excès de mortalité attribuable à la grippe a été estimé à 12.980. Là encore cependant, il est difficile d'affirmer que 12.980 personnes sont bien mortes "de la grippe" au sens stricte.

En effet, la grippe tue essentiellement des personnes âgées (85% de 75 ans et plus la saison dernière). Chez ces personnes fragiles, la grippe peut s'ajouter à d'autres pathologies, se compliquer, ou affaiblir l'organisme favorisant ainsi l'arrivée d'infections bactériennes plus dangereuses.

Cela signifie donc que depuis le début de l'épidémie, la grippe a probablement eu un rôle dans 1.100 décès. Cela ne signifie pas forcément qu'elle est la cause unique et directe de la mort.

L'année dernière à la même époque, l'InVS estimait le nombre de décès liés à la grippe  à 4.750. Mais l'épidémie avait alors suivie une évolution très différente. Plus précoce que cette année, elle était déjà largement en phase de décroissance.

Lire aussi:

L'épidémie de grippe s'emballe, l'efficacité du vaccin limitée (carte)

Grippe, état grippal, rhume: quelle différence?

Grippe: combien de temps durent les symptômes

La grippe joue un rôle dans plusieurs milliers de morts chaque année.

Commentaires

-