Fin des tarifs réglementés du gaz: attention danger?

Fin des tarifs réglementés du gaz: attention danger?

Publié le 26/11/2019 à 10:05 - Mise à jour le 03/01/2020 à 13:19
© JOHANNA LEGUERRE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Prix du gaz : Engie, le fournisseur historique de gaz, ne propose plus de contrats à tarifs réglementés aux particuliers. Les foyers français pourront sans doute profiter d’offres plus compétitives, mais à condition de rester vigilant.
 
Depuis le 14 novembre, Engie ne propose plus de contrats à tarifs réglementés aux particuliers, ce qui condamne naturellement ces derniers. Cette évolution ne tient pas à la volonté du fournisseur historique, mais à la promulgation, une semaine auparavant, de la loi Energie et Climat. Le gouvernement s’est en fait aligné sur une décision du Conseil d’État qui avait estimé dès 2017 que les Tarifs réglementés de vente, dits TRV, sont contraires au droit européen.
 
 
Vers des offres plus compétitives
 
Les quatre millions de foyers français qui disposent actuellement de ce type de contrats peuvent le conserver jusqu’au 1er juillet 2023, date à laquelle les tarifs réglementés disparaîtront pour laisser la place exclusive aux offres de marché. Cette accentuation de la mise en concurrence des fournisseurs , effective depuis 2007, pourrait bien profiter aux consommateurs, qui se verront sans nul doute proposer des offres plus compétitives. 
 
Contrairement aux idées reçues, « un certain nombre d’offres de marché présentent un prix inférieur et plus stable que celui des tarifs réglementés », souligne le ministère de la Transition écologique et solidaire, cité par Capital. L’argument principale en faveur des nouveaux contrats est donc la possibilité, pour les consommateurs, de « choisir les offres les mieux adaptées à leurs besoins et à leur budget ». 
 
 
Un comparateur indépendant 
 
Pour l’association de consommateurs CLCV, les particuliers peuvent en effet « être gagnants, à condition d’être vigilants ». Ce qui signifie avoir l’envie, le temps et les informations nécessaires pour bien choisir son fournisseur de gaz, entre analyse de sa propre consommation et détail des nombreuses offres. 
 
Dans cet exercice, le gouvernement compte bien faciliter la vie des particuliers. La loi va en effet obliger l’ensemble des fournisseurs à référencer leurs offres sur le comparateur en ligne indépendant du Médiateur national de l’énergie. Par ailleurs, le grand public devrait être régulièrement informé sur le prix moyen et la marge moyenne des fournisseurs par la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Une complication de plus pour qui ne se tient pas informé sur l'évolution des tarifs proposés. 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La consommation de gaz pourrait coûter moins cher

Fil d'actualités Lifestyle