La natalité a baissé de 2,75% en France sur les neuf premiers mois de 2015

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 04 novembre 2015 - 10:58
Image
Un nouveau-né.
Crédits
©Jorge Silva/Reuters
Entre janvier et septembre 2015, 569.000 enfants sont nés.
©Jorge Silva/Reuters
L'Insee publie ce mercredi son "Portail social". On y apprend que la natalité a baissé dans le pays entre janvier et septembre par rapport à l'an dernier, mais aussi que la France conserve son statut de meilleure élève d'Europe avec le taux de fécondité le plus élevé.

C'est le chiffre le plus bas depuis 1999: quelque 569.000 naissances ont été constatées en France entre janvier et septembre, contre 584.000 l'an dernier sur la même période. La natalité a ainsi baissé de 2,75% selon l'Insee, qui publie ce mercredi 5 son "Portail social". C'est le taux le plus bas depuis 1999, quand 559.900 enfants étaient nés. Mais "il faut se méfier des données brutes, surtout provisoires. Les variations d'une année et d'un mois sur l'autre ne sont pas toujours semblables", rappelle tout de même au Parisien Isabelle Robert-Bobée, chef de la division Enquêtes et études démographiques à l'Insee.

Malgré cette baisse, la France a dépassé l'Irlande pour devenir "le pays européen où la fécondité est la plus élevée", constate l'Insee dans son rapport. "L’indicateur conjoncturel de fécondité (ICF) est stable en France depuis 2006: il se situe autour de 2 enfants par femme et n’a pas baissé suite à la crise économique commencée en 2008, contrairement à ce qui est observé dans plusieurs pays européens. L’ICF espagnol est ainsi passé de 1,45 enfant par femme en 2008 à 1,27 en 2013, celui du Portugal a diminué de 1,39 à 1,21 entre 2010 et 2013, et celui de la Grèce a baissé encore plus fortement, passant de 1,51 enfant par femme en 2010 à 1,29 en 2013".

De 2005 à 2013, on constate également une hausse globale de l'âge moyen des mères au premier enfant en France. Si avec 28,1 ans de moyenne, la France possède le taux le plus bas, elle est en revanche le pays avec le taux le plus fort de naissance hors mariage (56%).

 

À LIRE AUSSI

Image
Le bâtiment de l'Insee à Paris.
Selon l'Insee, le solde migratoire a baissé en France entre 2006 et 2013
Le nombre de personnes arrivant en France a augmenté entre 2006 et 2013, mais le nombre de départs a également progressé, ce qui a occasionné une baisse du solde migra...
13 octobre 2015 - 12:45
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine