Linky: une commune veut permettre à ses habitants de refuser l'installation

Linky: une commune veut permettre à ses habitants de refuser l'installation

Publié le :

Mercredi 12 Septembre 2018 - 10:21

Mise à jour :

Mercredi 12 Septembre 2018 - 10:28
Le conseil municipal de la commune de Val Buëch-Méouge, dans les Hautes-Alpes, a approuvé jeudi dernier une motion contre l'installation des compteurs Linky pour les habitants de la ville. Pas sûr qu'Enedis prenne en compte cette décision qui n'a aucune valeur juridique.
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La décision de Val Buëch-Méouge tiendra-t-elle face à Enedis? Le conseil municipal de la petite commune des Hautes-Alpes a approuvé une motion à l'unanimité contre le compteur Linky jeudi 9.

La municipalité a ainsi voté un texte contre l'installation systématique de ce compteur électrique intelligent chez les habitants de la commune.

"Certains de nos administrés ne veulent pas de ce compteur électrique, pour des raisons qui leur appartiennent", a expliqué le maire de Val Buëch-Méouge, Gérard Nicolas, au Dauphiné Libéré.

A voir aussi: Enedis - peut-on refuser le compteur Linky?

L'édile estime par ailleurs "que 10 à 15% des habitants sont contre" ces compteurs de l'entreprise Enedis. Il espère en outre que la décision du conseil municipal permettra de "calmer les choses", face au refus de certains de voir équiper leur domicile équipé d'office l'un de ses petits boitiers verts.

"Ce que l’on demande à Enedis, c’est simplement de l’installer chez ceux qui le souhaitent, mais de ne pas l’imposer à ceux qui le refusent", a expliqué le maire qui espère que l'entreprise respectera le choix des habitants. "Je pense que cela sera appliqué. Après tout, tous ces gens qui refusent Linky sont des clients d’Enedis. Et un client qui paie sa facture mérite le respect".

Cependant, rien n'est moins sûr. La décision du conseil municipal n'a aucune valeur juridique et n'empêche pas formellement l'entreprise d'installer ses compteurs.

Le premier adjoint de Val Buëch-Méouge a cependant bon espoir que cette "négociation", qui n'est pas une interdiction pure et simple du boitier sur l'ensemble de la commune, soit respectée. D'autres villes ont procédé ainsi, comme Bayonne, et Enedis a accepté le compromis.

Mais les habitant de Val Buëch-Méouge ne sont pas les seuls à être contre ce compteur intelligent. La ville de Blagnac a gagné en justice contre Enedis. En mai dernier, la ville a pris un arrêté règlementant la pose des compteurs de type Linky pour garantir aux habitants la liberté d’exercer leur choix de refuser ou non ces compteurs intelligents.

En réponse à ce décret le préfet de Haute-Garonne avait saisi le tribunal administratif. Ce dernier a finalement tranché mardi 11 et a donné raison à la ville, une première.

A lire aussi:

Puy-de-Dôme: venu présenter le compteur Linky, il est roué de coups

Linky: le régulateur défend le compteur face aux "carabistouilles"

Rassemblements contre les Linky: chaîne humaine dans le Vercors, manifestation à Bordeaux

Le conseil municipal de Val Buëch-Méouge a adopté une motion pour que les habitants puissent refuser le compteur Linky.


Commentaires

-