Un médicament pour enfants et nourrissons rappelé par les autorités

Un médicament pour enfants et nourrissons rappelé par les autorités

Publié le :

Mardi 22 Janvier 2019 - 12:46

Mise à jour :

Mardi 22 Janvier 2019 - 12:55
©Denis Closon/Isopix/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un médicament contre les infections à destination des enfants et des nourrissons a été rappelé par les autorités sanitaires vendredi. Il ne présente pas de risque d'intoxication mais une erreur est susceptible de rendre le traitement inefficace.

Plusieurs lots d'un médicament à destination des enfants et des nourrissons ont été rappelés par les autorités sanitaires vendredi 18. Son utilisation ne présente pas de risque d'intoxication pour les jeunes patients mais le médicament peut s'avérer inefficace.

Les médicaments concernés sont destinés au traitement des différents types d'infection chez l'enfant (des sinus, urinaire, respiratoire, de la peau, des articulations). Il s'agit de:

> AMOXICILLINE ACIDE CLAVULANIQUE SANDOZ 100 mg/12,5 mg par ml NOURRISSONS, poudre pour suspension buvable en flacon (flacon 30 mL)  CIP : 34009 359 489 15. Lots HP6041 (péremption : 30.11.2020) et HP6043 (péremption : 30.11.2020).

> AMOXICILLINE ACIDE CLAVULANIQUE SANDOZ 100 mg/12,5 mg par ml ENFANTS, poudre pour suspension buvable en flacon (flacon 60 mL) CIP : 34009 359 491 65. Lots JA0287 (péremption: 30.06.2021) HZ6881 (péremption: 30.06.2021).

Voir: Hypertension: rappel de lots d'irbésartan, soupçonnés d'être cancérigènes

Ce n'est pas la composition ou une éventuelle contamination du produit qui est en cause mais une erreur au niveau de la notice. Il s'agit en effet d'une poudre à diluer, mais "alors que l’eau doit être ajoutée à la poudre pour suspension uniquement lors de la première utilisation, la notice patient de l’antibiotique peut laisser penser qu'il est nécessaire de rajouter de l'eau avant chaque prise", explique l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produis de santé (ANSM).

Par conséquent, le produit peut être trop dilué et se révéler inefficace. Les parents sont invités à se rapprocher de leur médecin, quel que soit le stade du traitement, si la manipulation a été mal effectuée, et même dans le cas contraire si l'enfant présente des symptômes.

Lire aussi:

Plusieurs médicaments en pénurie à cause d'une panne d'électricité (liste)

Risques de brûlure et d'incendie, HP rappelle des batteries vendues depuis 2015

Un médicament à destination des enfants peut s'avérer inefficace et a été rappelé par les autorités.


Commentaires

-