Ouragan Ophelia: la France épargnée, une partie de l'Irlande placée en alerte rouge

Ouragan Ophelia: la France épargnée, une partie de l'Irlande placée en alerte rouge

Publié le :

Lundi 16 Octobre 2017 - 10:46

Mise à jour :

Lundi 16 Octobre 2017 - 10:54
L'ouragan Ophelia passera ce lundi très loin de la pointe du Finistère en France, mais devrait frapper plus violemment l'Europe du Nord. Plus particulièrement l'Irlande, dont une partie du pays a été placée en "alerte rouge".
© Handout / NASA Earth Observatory/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'ouragan Ophelia était ce lundi 16 au matin au large à l'ouest de la Bretagne et prenait la direction de l'Europe du Nord, où il devrait frapper plus tard dans la journée l'Irlande et le Royaume-Uni.

C'est en Irlande que les autorités sont le plus inquiètes. Car même si cet ouragan sans précédent au XXIe siècle (en 1939 déjà un ouragan du même type avançait vers le nord du continent européen) a été rétrogradé en tempête "post-tropicale", selon les experts météorologistes du NHC (National hurricane center), après avoir été classé en catégorie 3 samedi 14. Une partie du pays a été placée en "alerte rouge".

Dans huit comtés de l'ouest et du sud de l'Irlande, les écoles et l'ensemble des établissements scolaires ont été fermés ce lundi. Les transports ont aussi été figés et le gouvernement a conseillé à ses administrés d'éviter les déplacements. Les autorités aéroportuaires ont aussi prévenu que plusieurs vols pourraient être supprimés. Des rafales de vent pouvant dépasser les 130 km/h ainsi que des inondations sont attendues.

Si ces huit zones sont en "alerte rouge", le reste du pays n'est pas épargné. Des alertes "jaune" et "orange"  sont indiquées sur le reste du territoire.

L'Irlande du Nord aussi sera en "alerte orange", spécifiquement entre 15h et 22h (13h et 20h heures françaises). Ce lundi et aussi mardi 17, d'autres pays du Royaume-Uni, comme le Pays de Galles, l'Ecosse et l'Angleterre, seront traversées par une "alerte jaune", mais les dégâts qui seront causés n'auront évidemment rien avoir avec la tempête d'octobre 1987, qui avait fait 19 morts, il y a 30 ans jour pour jour.

En France, si l'on craignait le pire cette semaine, l'ouragan Ophelia -qui va passer très loin des côtes (à environ 800km de la pointe du Finistère)- ne devrait provoquer "que" quelques précipitations en Bretagne et des rafales de vent de 80 km/h. Le reste du pays bénéficiera, comme ce week-end, d'un courant d'air chaud donnant des températures bien au-dessus des normales saisonnières, et allant jusqu'à 30 degrés dans le Sud-Ouest ce lundi après-midi selon Météo-France.

L'ouragan Ophelia, passé en catégorie 3 samedi, a été rétrogradé en tempête "post-tropicale", mais devrait rester "puissant" à l'approche de l'Irlande.


Commentaires

-