Pénurie de carburant: une application pour savoir si votre station-service est à sec

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 23 mai 2016 - 13:59
Image
Une carte des stations-service en manque d'approvisionnement.
Crédits
©Capture d'écran Essence
Tous les moyens sont bons pour repérer les stations service fermées ou en rupture de stock.
©Capture d'écran Essence
Face à la pénurie de carburant qui se propage en France, les automobilistes se retrouvent désorientés. Pour les aider à repérer facilement les stations-service à sec, des cartes et applications ont été mises en ligne depuis quelques jours.

Elles ferment tour à tour. Pour aider les automobilistes à connaître rapidement quelles stations-service sont à sec ou fermées, faute d'approvisionnement, plusieurs sites ont fait le choix de mettre à disposition des outils en ligne. Le site et l'application Essence par exemple a publié une carte basée sur la participation des internautes. Créée à l'origine pour comparer le prix des carburants, elle permet désormais de voir, en temps réel, quelles stations sont ouvertes, et lesquelles sont fermées afin d'éviter aux conducteurs et conductrices les déceptions et les files d'attente. Car actuellement, ce n'est plus le prix qui intéresse les utilisateurs mais bien la présence de carburants dans les stations. Le principe est simple: pour indiquer qu'un carburant n'est plus disponible dans une station, il suffit de sélectionner "la station où vous vous situez" avant d'appuyer sur la touche "mettre à jours les prix". Puis, dans l'encart "prix" du carburant indisponible, il suffit alors d'indiquer le chiffre 0. Enfin, il est nécessaire de valider sa saisie et d'enregistrer.

En parallèle, l'application Gasoil Now permet elle aussi de comparer les prix du carburant de plusieurs stations-service dans toute la France. Mais face au nombre croissant d'utilisateurs ces derniers jours,  le patron de l'outil a décidé d'intégrer une option "pénurie" dans la prochaine version de l'application. Le nombre de téléchargements quotidiens est passé d'environ 250 à 1.400. De son côté, la presse locale a également tenté d'aider les automobilistes. Le site Normandie-actu par exemple a réalisé une carte des stations victimes de pénurie dans la région. Même chose pour le site Ouest-France qui a également lancé une carte des stations fermées dans le nord-ouest.

Depuis le 16 mai, les chauffeurs routiers ont décidé de rejoindre les rangs de la contestation contre la loi Travail en raison des inquiétudes qui pèsent sur la rémunération des heures supplémentaires. Pour se faire entendre, ils ont donc décidé de bloquer de nombreuses raffineries et dépôts, provoquant la pénurie de carburant dans de nombreuses stations-service du pays. La pénurie est concentrée dans les départements de l'ouest et du nord de la France, principalement en Bretagne, dans les Hauts-de-France, en Normandie, dans les Pays de la Loire et en Ile-de-France. Au total, 1.500 stations-service sont en rupture partielle ou totale sur les 12.000 présentes en France, selon les chiffres du secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies.

 

À LIRE AUSSI

Image
Michel Sapin à l'Assemblée Nationale.
Carburant: Michel Sapin charge la CGT et les blocages "illégitimes"
Certaines actions de blocage des raffineries et des dépôts de carburant ne sont pas "légitimes" et le gouvernement utilisera "tous les instruments" à sa disposition po...
23 mai 2016 - 13:15
Politique
Image
A la pompe.
Pénurie de carburant: presque toutes les raffineries en grève
Six raffineries, sur les huit installées en France, sont en grève ce lundi suite aux actions de protestation des opposants à la loi Travail. La veille, 1.500 stations...
23 mai 2016 - 12:56
Société
Image
Une station-service.
Carburants: les difficultés d'approvisionnement persistent
Les difficultés d'approvisionnement en carburant persistaient lundi dans certaines stations services avec de nouveaux blocages en dépit de la promesse du gouvernement ...
23 mai 2016 - 09:19
Politique