Sport: efficace contre le cancer et... les dangers de l'alcool

Sport: efficace contre le cancer et... les dangers de l'alcool

Publié le :

Jeudi 08 Septembre 2016 - 15:19

Mise à jour :

Jeudi 08 Septembre 2016 - 15:26
©Adalberto Roque/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un nouveau bienfait du sport viendrait d'être révélé par une étude scientifique récente: il annulerait les "sur-risques" de décès liés à l'alcool. Avec un bémol de taille toutefois.

Le sport est bon pour la santé. Si ce constat n'a rien d'une nouveauté, une étude récente vient renforcer cet adage. Les travaux menés par une équipe de chercheurs australiens et britanniques, publiés dans la revue spécialisée British Journal of Sports Medicine ce jeudi 8, met en évidence les bienfaits de l'activité sportive pour compenser le "sur-risque" de décès lié à la consommation d'alcool.

Pour les besoins de cet étude, les scientifiques ont analysé les réponses de près de 36.000 Britanniques à un questionnaire de santé et d'activité sportive entre 1994 et 2006. Il en ressort que chez les sujets buvant de l'alcool mais pratiquants au moins 150 minutes (soit 2 heures et 30 minutes) d'activité physique modérée ou intense par semaine, les risques supplémentaires de décès sont annulés. "Nos résultats fournissent un argument supplémentaire en faveur du rôle de l’activité physique dans la promotion de la santé de la population, même en présence de comportements plus malsains", expliquent ainsi les chercheurs.

Bémol toutefois: ce résultat ne se vérifie que chez les sportifs à la consommation limitée à 14 unités d'alcool par semaine pour les femmes et 21 unités pour les hommes. Ce qui correspond, sachant qu'une unité équivaut à un demi-verre de vin, par exemple, à moins de deux verres par jour...

En outre, l'équipe souligne que son étude s'est cantonnée à une approche "observationelle", ne tenant pas compte d'autres facteurs tels l'alimentation ou le mode de consommation de l'alcool. Pas question, donc, d'en tirer des "conclusions définitives" ou encore de boire sans compter en espérant que le sport puisse compenser, insistent-ils.

 

"Nos résultats fournissent un argument supplémentaire en faveur du rôle de l’activité physique dans la promotion de la santé de la population", expliquent les scientifiques auteurs de l'étude.


Commentaires

-