Monoprix partenaire de Withings pour conseiller ses clients grâce à des objets connectés

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Monoprix partenaire de Withings pour conseiller ses clients grâce à des objets connectés

Publié le 23/09/2020 à 11:16 - Mise à jour à 11:26
Maria Lin Kin / Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

La rentrée 2020 est une période particulièrement stressante, pleine d’incertitudes, avec une crise économique qui s’annonce, des mesures de restrictions et la nouvelle “normalité” du coronavirus. Ces facteurs de stress accentuent les problèmes de sommeil, d’alimentation et de santé en général. D'après une étude réalisée par le cabinet Market Audit, 82% des Français sondés ont  des difficultés à s'endormir le soir. Consciente de cet enjeu très actuel, la grande distribution expérimente de nouvelles technologies pour proposer un accompagnement en matière de santé et des conseils d’alimentation et d’achats. C’est le cas de Monoprix, qui propose en partenariat avec Withings, d’utiliser des objets connectés pour aider ses clients à adapter leurs achats à leur santé.

Monoprix inaugure son espace « La Santé au quotidien » en partenariat avec Withings

La conception moderne de la nutrition, selon l’Insern   intègre non seulement l’alimentation (et ses déterminants psychologiques), mais aussi l’activité physique qui conditionne les dépenses énergétiques. Les Français, de plus en plus soucieux de leur alimentation, font donc aussi de plus en plus attention à leurs efforts physiques et à leurs temps de repos et récupération. De nouvelles technologies, des objets connectés (bracelets , montres...)  offrent une assistance dans ce domaine, en comptant nos pas et en surveillant notre sommeil. Monoprix a donc lancé un test  dans son magasin de Beaugrenelle à Paris, pour offrir un accompagnement nutritionnel à ses clients, en tenant compte des données physiologiques captés par les objets connectés Withings.

Le corner « Santé au quotidien » s’articule en trois axes: nutrition, sommeil et activité physique

Dans cet espace expérimental appelé le “corner santé au quotidien”, des internes en médecine  utiliserons des objets connectés Withings pour élaborer des bilans de santé. L’espace de 35m2 sera dédié au conseil et à la prévention en matière de nutrition, d’activité physique et de sommeil. Des conseils pédagogiques, des ateliers sur le bien-être et la nutrition, des conférences, des séances de sport, et des échanges avec des professionnels seront proposés aux clients pour les aider à trouver les produits qui correspondent le mieux à leur profil, et à une vie plus saine et plus équilibrée.
Maguelone Paré, Directrice Concept & Innovation Monoprix explique dans La Revue du Digital  qu’ « En travaillant avec des partenaires reconnus, nous souhaitons accompagner nos clients dans leur quotidien à la recherche d’une vie saine. “ Cet espace test pourra évoluer selon les besoins des usagers. “Tout au long des 4 semaines de test, nous analyserons les réactions de nos clients pour faire évoluer ce concept et envisager ensuite un potentiel déploiement”, détaille Maguelone Paré.

Cet espace de santé connectée transformera-t-il l’essai?

Ce test grandeur nature est pour l’instant mis en place jusqu’au 14 octobre, et s’il est concluant, il sera étendu à d’autres magasins. Mais les Français sont-ils prêts pour passer au tout quantifié? Au partage de leurs données de santé dans l’enceinte d’un supermarché? Au courses “data driven” contrôlées par leurs statistiques?
Selon Eric Carreel, dirigeant et fondateur de Withings l’avenir de la santé connectée en France n’est pas prometteur, et c'est pour cela qu’il  préfère se tourner vers les Etats-Unis. « Pour Withings, les Etats-Unis sont devenus une priorité car le corps médical français, de par ses différentes couches de validation, n’est pas encore prêt à accepter que la technologie va faire avancer la santé », a-t-il regretté lors du France Digital Day  (rencontre de l’écosystème des startups françaises) 
Aux États-Unis, le marché des objets connectés et des fitness trackers est effectivement déjà passé à la vitesse supérieure avec l’analyse de la voix et le generateur de scanner corporel en 3d proposé par le bracelet connecté Halo d' Amazon. 
Alors, nos réticences sont-elles rétrogrades, ou simplement de bon sens?

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Monoprix propose en partenariat avec Withings d’utiliser des objets connectés pour aider ses clients à adapter leurs achats à leur santé

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-