Affaire Benalla: Yael Braun-Pivet victime d'insultes antisémites et menaces de mort (photos)

Affaire Benalla: Yael Braun-Pivet victime d'insultes antisémites et menaces de mort (photos)

Publié le :

Mardi 31 Juillet 2018 - 11:37

Mise à jour :

Mardi 31 Juillet 2018 - 11:45
Menaces de mort, harcèlement sur les réseaux sociaux, insultes antisémites... Lundi 30, Yaël Braun-Pivet, corapporteure LREM de la commission d'enquête sur l'affaire Benalla à l'Assemblée, a annoncé avoir déposé plainte pour injures et menaces.
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Yaël Braun-Pivet, corapporteure LREM de la commission d'enquête sur l'affaire Benalla à l'Assemblée, est la cible de violentes injures, dont certaines à caractère antisémite, et de menaces de mort depuis quelques jours.

"Depuis plusieurs jours (…) je suis destinataire d’injures, de messages abjects à caractère sexiste et antisémite, ainsi que de menaces à mon encontre et à celle de ma famille", a expliqué dans un communiqué celle qui est également présidente de la commission des Lois de l’Assemblée nationale. Cette avocate de profession a déposé plainte pour injures et menaces lundi 30 auprès du commissariat du 7ème arrondissement de Paris.

Elle a reçu le soutien de nombreux parlementaires, toutes tendances confondues à l'exception du Rassemblement nationale et de ses affiliés. La "courageuse présidente de la commission des Lois" a "porté plainte et elle a bien fait. Stop à l'impunité sur les réseaux sociaux!", a fait savoir le président de l'Assemblée François de Rugy.

"Malgré nos profondes oppositions politiques, nous ne pouvons accepter qu'une élue de la République soit visée par des insultes antisémites et/ou sexistes", ont affirmé les députés insoumis qui n'ont pas toujours été tendre avec la corrapporteuse, estimant qu'elle avait joué le rôle de "garde du corps de Macron".

"Cordiales pensées à Yaël Braun-Pivet. Notre désaccord politique est profond. Mais je déplore les attaques personnelles dont elle fait l'objet et que rien ne saurait excuser", a tweeté de son côté Guillaume Larrivé, l'autre corrapporteure (LR) de la commission d'enquête.

Plus grave encore que les insultes qu'elle a subies sur les réseaux sociaux, Yaël Braun-Pivet a reçu ce mardi 31 au matin une lettre comportant des dessins de cercueils lui promettant "une balle dans la tête".

Lire:

Yaël Braun-Pivet, atypique présidente d'une commission phare à l'Assemblée

La commission d'enquête Benalla à l'Assemblée explose à la veille de sa dernière audition

Affaire Benalla - Parjure: quelles sanctions pour un faux témoignage devant la commission d'enquête

 

La députée LREM Yaël Braun-Pivet a déposé plainte pour injures sexistes et antisémites sur les réseaux sociaux.


Commentaires

-