Aurore Bergé cible d'injures sexistes pour sa robe dans "Salut les Terriens" (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Aurore Bergé cible d'injures sexistes pour sa robe dans "Salut les Terriens" (vidéo)

Publié le 25/02/2018 à 16:30 - Mise à jour à 16:44
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Invitée de "Salut les Terriens" samedi, la députée LREM Aurore Bergé a vu son propos balayé par les insultes sexistes sur les réseaux sociaux. Certains ont en effet jugé que sa robe était trop courte ou trop décolletée.

Le débat politique a été éclipsé par les commentaires sexistes et la polémique. Aurore Bergé, députée des Yvelines et porte-parole du groupe La République en Marche était invitée samedi 24 de l'émission de Thierry Ardisson Salut les Terriens sur C8. Elle était venue parler notamment de l'évolution de l'audiovisuel. Mais très vite, certains internautes se sont livrés à des commentaires sexistes sur la longueur de sa jupe ou son décolleté. 

"Pénurie de tissu", "cuisse généreusement offerte à la caméra","porno", les tweets sont de haut niveau. Des insultes qui ont entraîné par la suite une vague de soutiens sur les mêmes réseaux sociaux de la part d'anonymes mais aussi de personnalités politiques. 

La secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a dénoncé "cette manie de traiter les femmes politiques de +salope+ quand on découvre qu’elles ont l’outrecuidance d’avoir des seins, des jambes, ou une vie sexuelle...Rien ne justifie cela!". Et de rappeler que ce type de tweets n'est pas anodin et peut relever de l'injure publique, punissable de 12.000 euros d'amende.

"N’en déplaise à certains, une femme a le droit de s’habiller comme elle le souhaite, sans avoir à subir de tels commentaires ou se justifier", a réagi le président de l'Assemblée nationale François de Rugy. 

Quand à la première concernée, Aurore Bergé, elle a répondu à ces commentateurs: "je n'ai pas à être jugée sur la longueur de ma robe. Ni moi, ni aucune femme. Je n'ai pas à subir d'insultes, de harcèlement ou pire, en raison d'une robe. Ni moi, ni aucune femme. Rien ne justifie ou n'excuse cela". Une polémique qu'elle regrette d'autant plus qu'elle a occulté le reste de son discours. "Sinon je remercie tous ceux qui ont eu un avis sur la réforme de l'audiovisuel, le service public, l'éducation à l'information.Non je plaisante, le vrai débat en 2018 sur Twitter c'est la longueur de ma robe", a-t-elle ironisé.

Lire aussi: Laurent Baffie et la jupe de Nolwenn Leroy - pas de sanction du CSA pour "Salut les Terriens"

A noter que suite à la polémique sur la jupe de Nolwenn Leroy relevée par Laurent Baffie également dans "SLT", le Conseil supérieur de l'audiovisuel a décidé vendredi 23 de ne pas donner d'avertissement à C8 mais prévenu qu'il serait "particulièrement attentif à ce que le respect des droits des femmes soit assuré dans l’ensemble des programmes télévisés de la chaîne".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Aurore Bergé a été la cible de commentaires sexistes lors de son passage sur le plateau de SLT.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-