Comptes de campagne: les étonnantes réductions accordées à Macron

Comptes de campagne: les étonnantes réductions accordées à Macron

Publié le :

Samedi 28 Avril 2018 - 14:44

Mise à jour :

Samedi 28 Avril 2018 - 14:45
© LUDOVIC MARIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les comptes de campagne du candidat Macron révèlent d'importantes réductions sur la location du matériel et des salles de meeting. Celles-ci ont été accordé par la société d'Olivier Ginon, un proche de Gérard Collomb.

Selon la Commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques (CNCCFP) la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron a bénéficié d’un "pourcentage anormalement élevé" de promotions exceptionnelles. Ces dernières ont été accordées au candidat d'En Marche par la société GL Events dirigée par Olivier Ginon, "proche de Gérard Collomb et aujourd'hui très en cour à l'Élysée" selon Mediapart.

Des ristournes particulièrement importantes puisque certaines sont de l'ordre de 50% du prix, allant même jusqu'à 100%. En effet, la société d’Olivier Ginon lui avait gratuitement le Palais de la Mutualité à Paris dont elle a la gestion au mouvement de l'actuel chef de l'Etat à l'été 2016.

Voir - Macron le dépensier, Mélenchon le leveur de fonds et Jean Lassalle l'économe: que révèlent les comptes de campagne de la présidentielle?

Le 10 décembre 2016, la facture de la location du matériel pour le meeting de la porte de Versailles a été allégée de plus de 9.000 euros, passant de 39.490 euros à 29.663, souligne par exemple Mediapart. Des réductions particulièrement intéressantes pour le parti de la majorité qui n'avait à l'époque pas encore réalisé d'importantes levées de fonds.

Le site d'infestation souligne également que François Fillon, le candidat LR, n’avait eu droit à aucune faveur lors de son passage à Eurexpo à Lyon, ni même à Nice dans une autre salle gérée par GL Events.

Lire aussi - Présidentielle: les 11 comptes de campagne validés, malgré des dépenses revisitées

"Les remises (...) correspondent à une négociation commerciale habituelle avec un organisateur d'événements", a répondu à la CNCCFP la société d'Olivier Ginon. 

Du côté de l'Elysée, on assure qu'"au cours de la campagne présidentielle, le mouvement est parvenu à tenir les coûts des différents événements grâce à une approche agressive des négociations commerciales".

Et les relations entre Olivier Ginon et le parti de la majorité n'ont pas pris fin avec la fin de la campagne puisque Le Canard enchaîné révélait début avril que GL Events avait notamment accueilli, le 18 novembre, le congrès de la République en marche, à l’Eurexo de Lyon dont elle détient la concession. 

GL Events, la société d’événementiel d'Olivier Ginon, a accordé d'importantes réductions à la campagne d'Emmanuel Macron.

Commentaires

-