Emmanuel Macron renonce à 64 euros d'augmentation de salaire

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Emmanuel Macron renonce à 64 euros d'augmentation de salaire

Publié le 14/12/2018 à 18:54 - Mise à jour à 18:56
© Yoan VALAT / POOL/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Emmanuel Macron et son gouvernement devaient être mécaniquement augmenter de 64 euros en janvier 2019. Ils ont préféré renoncer à cette hausse.

La hausse aurait fait mauvais genre. Emmanuel Macron et son gouvernement devaient voir leurs salaires augmenter en janvier 2019. Compte tenu du climat social en France, ils ont préféré renoncé à cette plus-value qui aurait été malvenue.

"Normalement, les rémunérations du président de la République, du Premier ministre et des ministres auraient dû grimper mécaniquement de 0,4% au 1er janvier 2019. Pas énorme, mais suffisant pour susciter la controverse en pleine grogne sur le pouvoir d’achat… Finalement, ces hausses n’auront pas lieu", fait savoir le magazine Capital qui révèle l'information. Et d'ajouter: "Contacté, l’Elysée nous a en effet fait savoir qu’il serait fait en sorte que cette rémunération reste stable, par le biais d’une décision écrite du directeur de cabinet d’Emmanuel Macron au service comptable. Matignon nous a aussi précisé qu’il ne serait procédé à aucune augmentation pour les membres du gouvernement".

Lire aussi - Macron: 100€ de plus pour le Smic? Pourquoi c'est faux

Actuellement, le président de la République gagne 15.140 euros mensuels, comme son Premier ministre. Avec l'augmentation, il serait passé à 15.204 euros, soit 64 euros brut de mieux. Capital souligne d'ailleurs que cette augmentation de salaire des membres de l'exécutif est mécanique et ne provenait pas d'une décision gouvernementale. Ces rémunérations "sont en effet calées sur les traitements bruts des fonctionnaires dits «hors échelle», le plus haut échelon de rémunération des fonctionnaires. Or, les grilles indiciaires de ces agents vont être revalorisées de 0,3 à 0,6% au 1er janvier".

Alors que des milliers de gilets jaunes sont attendus samedi 15 à Paris pour l'acte V, le préfet de police Michel Delpuech a annoncé une reconduction du dispositif de sécurité de la semaine précédente, avec d'importants contrôles en amont. Des équipes de policiers "aguerris" et "mobiles" seront également déployés pour interpeller les éventuels casseurs et pillards.

Voir:

La hausse de 100 euros au niveau du Smic ne reposera pas sur les entreprises

Les "coups de pouce" au Smic depuis 1981

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron et son gouvernement devaient être mécaniquement augmenter de 64 euros en janvier 2019.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-