Macron sur la loi Travail: "continuer à expliquer" pour "aller plus loin"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 16 mars 2016 - 09:54
Image
Emmanuel Macron en conférence à Bercy le 15 octobre.
Crédits
©Charles Platiau/Reuters
L'aide à l'embauche dans les petites entreprises annoncée par François Hollande en janvier "porte ses fruits, on a 85.000 demandes", a révélé Emmanuel Macron.
©Charles Platiau/Reuters
La reprise est là, notamment grâce à l'action du président et du gouvernement, mais il ne faut pas s'arrêter au milieu du gué. Voilà en substance le message délivré ce mercredi matin sur Europe-1 par le ministre de l'Economie Emmanuel Macron. "Il faut continuer à expliquer pour pouvoir aller plus loin", a-t-il ainsi estimé sur la loi Travail.

Est-il candidat pour 2017?

"Les commentateurs commentent".

 

Souhaite-t-il que François Hollande soit candidat en 2017?

"Bien sur que je le souhaite".

"Je suis là pour agir. Je continuerais à faire dans ce cadre. J'ai deux loyautés: l'une à mon pays, l'autre à mes principes personnels. Je sais à qui je dois d'être là, c'est à François Hollande. (...) C'est le candidat légitime, le président qui est en place".

 

Dans 48 heures l'Insee va publier la note de conjoncture avec des chiffres positifs sur la croissance

"Depuis le deuxième semestre 2015 il y a une reprise dans plusieurs secteurs qui avaient pesé sur l'économie, en particulier dans la construction".

"Il faut continuer à simplifier".

"+L'embauche PME+ annoncée par le président en janvier porte ses fruits, on a 85.000 demandes qui ont été faites par des PME et TPE pour des salariés en CDI ou CDD de plus de six mois".

"Tout ce qu'on peut faire pour améliorer ces chiffres, simplifier, sera décisif".

 

Les premiers fruits de la politique menée par l'exécutif dont il fait parti?

"Je le pense. Il y a une reprise de cycle également en Europe. (...) Il y a suffisamment de difficultés pour ne pas crier +cocorico+".

 

La révision du point d'indice des fonctionnaires

"Le Premier ministre a décidé qu'il y aurait un geste après six années de gel, mais il ne s'agit pas d'atteindre des chiffres déraisonnables, de rattraper les six années précédentes".

 

La loi Travail

"Dans ce texte il y a plus de place à la négociation d'entreprise, notamment en faveur de l'emploi de déroger aux règles sur le temps de travail".

"C'est ce qui a permis à l'Allemagne de mieux résister que nous à la crise".

"Il y aura des effets sur l'emploi. (...) L'Allemagne a attendu plusieurs années avant d'en voir les effets".

"L'autonomie, c'est le travail et en particulier le CDI".

"Il faut continuer à expliquer pour pouvoir aller plus loin".

"J'ai toujours demandé aux parlementaires de renforcer les textes. C'est mieux de fonctionner ainsi".

 

À LIRE AUSSI

Image
Myriam el Khomri et Manuel Valls.
Loi travail: malgré la grogne, le gouvernement veut avancer
Si la version revue et corrigée du projet de la réforme du code du travail n'a pas apaisé la colère des syndicats dits réformistes et a "déçu" le patronnant, le gouver...
15 mars 2016 - 17:56
Politique
Image
François Hollande à Tulle.
Chômage: Hollande détaille un plan de plus de 2 milliards d'euros pour l'emploi
Le président de la République a présenté ce lundi son "plan d'urgence" pour l'emploi. Au menu: deux milliards d'euros, orientés vers la formation des chômeurs, mais au...
18 janvier 2016 - 13:44
Politique
Image
Europe Drapeaux
Réforme du droit du travail: tour d'horizon européen
Alors que syndicats et organisations de jeunesse se mobilisent ce mercredi contre le projet de loi Travail porté par Myriam El Khomri, voici un tour d'horizon des réfo...
09 mars 2016 - 17:03
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.