Manuel Valls et son déplacement à Berlin: "si c'était à refaire, je ne le referais pas"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Manuel Valls et son déplacement à Berlin: "si c'était à refaire, je ne le referais pas"

Publié le 11/06/2015 à 07:50 - Mise à jour à 07:52
©Isa Harsin/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): MM-

-A +A

En marge d'un déplacement ce jeudi à La Réunion, Manuel Valls est revenu sur son voyage à Berlin, dans un avion de la République, pour assister à la finale de la Ligue des champions. Le Premier ministre a annoncé qu'il rembourserait le coût du voyage de ses enfants, présents avec lui.

"C'était un déplacement officiel à l'invitation de Michel Platini. Il l'a lui-même confirmer hier".

"Il s'agissait d'un match important entre la Juventus de Turin et le FC Barcelone et vous connaissez ma passion pour le football".

"C'était l'occasion de rencontres. J'ai pu m'entretenir avec de nombreux représentants du football européen et des membres du comité olympique".

"Avec Michel Platini, nous avons parlé de l'Euro de football que la France accueillera l'année prochaine, et nous avons évidemment évoqué la situation à la FIFA".

"Notre pays doit accueillir les Jeux olympiques à Paris, c'est essentiel pour le rayonnement de notre pays, pour son attractivité, son économie et donc l'emploi. Rencontrer les membres du Comité international olympique présent à Berlin était important".

"Dans le cadre de ce déplacement officiel, j'ai mis en œuvre les moyens à la disposition du Premier ministre".

"En effet deux de mes enfants m'ont accompagné, ce n'est pas un secret. Leur présence à bord n'a pas coûté un euro supplémentaire au contribuable, l'avion étant de toute façon affrété".

"Mais je suis sensible à la réaction des Français. Surtout car il y a une exigence importante sur le comportement des responsables politiques".

"Je me dois d'avoir un comportement strictement rigoureux, et j'entends ce que disent les Français et si c'était à refaire, je ne le referais pas".

"Je vais assumer la prise en charge du voyage de mes deux enfants, soit 2.500 euros".

"Notre pays n'a pas besoin de polémique supplémentaire, je dois me concentrer sur les grands enjeux de notre pays".

 

 

Auteur(s): MM-


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Manuel Valls a annoncé qu'il allait " assumer la prise en charge du voyage de mes deux enfants, soit 2.500 euros".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-