Marseille: Samia Ghali réplique contre les propos sexistes de Stéphane Ravier

Marseille: Samia Ghali réplique contre les propos sexistes de Stéphane Ravier

Publié le :

Samedi 20 Avril 2019 - 11:59

Mise à jour :

Samedi 20 Avril 2019 - 11:59
© BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Stéphane Ravier, sénateur Rassemblement national, a qualifié Samia Ghali, son opposante socialiste, de "point G de Marseille" lors d'une conférence de presse jeudi 18 avril. Choquée par ces propos jugés sexistes, l'élue PS a décidé de porter l'affaire en justice.

"La sénatrice de Marseille, Madame Samia G, c’est le point G de Marseille", a déclaré Stéphane Ravier, sénateur RN de la cité phocéenne, jeudi en pleine conférence de presse, sous les huées de l'assistance.

Choquée, Samia Ghali, sénatrice socialiste de Marseille, a décidé de porter l'affaire en justice et a reçu le soutien de nombreuses personnalités de la classe politique nationale.

"En colère et blessée en tant que femme, épouse et mère par les propos vulgaires et indécents de Stéphane Ravier. Jusqu'où se permettra-t-il d'aller? Le sexisme est un délit. Je saisirai la justice", a-t-elle écrit le lendemain sur Twitter, y ajoutant les désormais célèbres hashtags #BalanceTonPorc et #MeToo.

Lire aussi: plainte contre Stéphane Ravier - Marine Le Pen dénonce une "police de la blague"

Après avoir annoncé son intention de porter plainte, Samia Ghali a aussi relayé les messages d'insultes racistes qu'elle a reçus de la part d'internautes soutenant Stéphane Ravier et son parti d'extrême-droite.

Ce n'est pas la première fois que l'élu RN est épinglé par une opposante politique pour des propos déplacés ou sexistes.

Début février, alors que l'élue écologiste Lydia Frentzel lui disait "on se verra dans les 13e et 14e (arrondissements)", il avait rétorqué "toujours au même hôtel à la même heure?". Elle avait rapidement déposé plainte pour injure sexiste.

Cette saillie avait été qualifiée de simple "blague de mauvais goût" par Marine Le Pen.

Et aussi:

Avant le "pot de maquillage", d'autres propos sexistes en politique

Montauban: un élu publie des propos sexistes sur Facebook, le PCF demande sa démission

Victime de propos sexistes par Stéphane Ravier, Samia Ghali a décidé de répliquer en justice.

Commentaires

-