Centenaire 14-18: non, Emmanuel Macron n'a pas été bousculé lors d'un récent déplacement

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Centenaire 14-18: non, Emmanuel Macron n'a pas été bousculé lors d'un récent déplacement

Publié le 06/11/2018 à 15:43 - Mise à jour à 16:14
© Michel Euler / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Emmanuel Macron aurait été largement malmené par des opposants lors d'un récent déplacement en province selon la fachosphère. Sauf que la vidéo publiée sur les réseaux sociaux depuis lundi date de juin 2016.

La vidéo est largement partagée sur les réseaux sociaux depuis lundi 5 par des militants d'extrême droite. A en croire les images, Emmanuel Macron aurait été largement malmené par des opposants lors d'un récent déplacement en province. En effet, on peut voir le président de la République essuyer une importante bronca et même être bousculé par des militants de la CGT et des Jeunesses communistes.

De nombreux internautes s'offusquent d'ailleurs que ces images ne soient pas diffusés dans les médias tandis que d'autres y voient la justification de que lors de ses déplacements à l'occasion du centenaire de la fin de la Premier Guerre mondiale, le chef de l'État n'a pas été à la rencontre des Français, préférant la compagnie des élus locaux. A noter que ceux qui partagent cette vidéo ne mentionnent pas le lieu où les images ont été prises et quel jour.

Car en effet, ces images ne datent pas d'hier. Et pour cause, elles ont été tournées à Montreuil en Seine-Saint-Denis en juin 2016 lors de la contestation contre la loi El Khomri et alors qu'Emmanuel Macron était ministre de l'Economie de François Hollande.

Lire aussi - La fausse lettre de Macron qui demande "d'user de la force" contre le mouvement du 17 novembre

Ce jour-là, il devait inaugurer à la Poste de la ville un timbre pour les 80 ans du Front populaire. "De nombreux œufs et des tracts ont été jetés sur la délégation ministérielle et le ministre de l’Economie dès sa sortie de voiture. Emmanuel Macron, encadré par un service d’ordre, a finalement pu accéder au bureau de poste mais entre temps il a reçu un œuf sur la tête", écrivait à l'époque Le Parisien.

Voir:

La photo de Macron avec un tatouage LGBT est un faux

Pascal Praud accusé de relayer des fake news par un de ses chroniqueurs

Jeune femme égorgée à Sarcelles à Halloween: c'était une "fake news"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les images d'Emmanuel Macron chahuté datent en réalité de 2016.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-