Numérique: "Noé", la nouvelle loi Macron

Auteur(s)
PP
Publié le 09 novembre 2015 - 19:48
Image
Emmanuel Macron.
Crédits
©Witt/Sipa
"Le défi c'est de faire réussir le pays dans cette transformation" vers le numérique, a déclaré Emmanuel Macron.
©Witt/Sipa
Un peu moins de neuf mois après l'adoption de son premier texte grâce à l'article 49-3, Emmanuel Macron présentait ce lundi "Noé", sa nouvelle loi sur le numérique. Ambitieuse, bien qu'encore floue, celle-ci vise à transformer l'économie et à préparer le pays au tournant du numérique.

L'objectif visé est rien de moins que la "transformation" de l'économie. Avec sa loi Noé (pour "Nouvelles opportunités économiques"), Emmanuel Macron s'attaque désormais au numérique. Un peu moins de neuf mois après son texte "pour la croissance et l'activité" adopté à coup de 49-3, le ministre de l'Economie a présenté ce lundi 9 à Bercy les grandes lignes de sa "Loi Macron 2".

Debout sur une scène au milieu d'une salle plongée dans l'obscurité où se sont succédés une dizaine de patrons, chercheurs et économistes, Emmanuel Macron a présenté l'esprit de son texte, par ailleurs encore en préparation. Si les principales propositions ne seront rendues publiques que mi-décembre, il a énuméré ce lundi les têtes de chapitre de sa loi sur le numérique: innovation, agilité et sécurité.

"On a besoin de comprendre ce qui va se jouer dans les prochaines années. On n'a pas très bien réussi la bataille de la robotisation. Sur le numérique, nous ne sommes pas les champions. Le défi, c'est de faire réussir le pays dans cette transformation (qui représente) un potentiel immense pour la France en termes d'activité et d'emploi", a lancé le ministre.

Il en a ainsi appelé à l'amélioration de la "qualité de service" des acteurs du numérique, nécessaire à "maintenir à son plus haut niveau leur compétitivité". Mais aussi favoriser l'entrepreneuriat individuel et lever les "barrières" à la création d'emplois peu qualifiés, alors qu'il avait dénoncé des "rigidités" et des "contraintes" parfois "ubuesques" lors d'un déplacement dédié à la micro-entreprise, vendredi 6 à Rennes.

Enfin, l'une des rares annonces concrètes d'Emmanuel Macron concerne la création de "fonds de pension à la française". Un dispositif qui vise à compléter les financements publics destinés au lancement des start-up, via la Banque publique d'investissement notamment, grâce à l'épargne privée. "Le capital, c’est la clé", a ainsi estimé le locataire de Bercy qui doit présenter son texte au Conseil des ministres en janvier prochain.

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Emmanuel Macron.
Loi Macron: les fonctionnaires pourront faire passer l'examen pratique du permis B
Un décret définissant les conditions selon lesquelles les fonctionnaires pourront faire passer l'examen du permis de conduire comme le prévoit la loi Macron, a été pub...
31 octobre 2015 - 16:29
Politique
Image
Emmanuel Macron.
Les Français favorables aux idées choc de Macron
Emmanuel Macron a de bonnes idées et ferait un bon président, dit en substance de lui une majorité de Français selon un sondage publié ce jeudi. Une tendance qui se re...
22 octobre 2015 - 13:54
Politique
Image
Manuel Valls.
Loi Macron: Manuel Valls forcé à dégainer le 49-3 par les frondeurs
Après des centaines d'heures de débats et plus d'un millier d'amendements, la loi Macron devait être adoptée mardi 17 par l'Assemblée nationale. C'était sans compter l...
20 février 2015 - 16:29
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.