Raquel Garrido arrête la politique pour la télévision, le CSA dément lui avoir imposé quoique ce soit (vidéo)

Raquel Garrido arrête la politique pour la télévision, le CSA dément lui avoir imposé quoique ce soit (vidéo)

Publié le :

Lundi 13 Novembre 2017 - 16:45

Mise à jour :

Lundi 13 Novembre 2017 - 16:51
Raquel Garrido a annoncé dimanche quitter la France insoumise et la politique pour poursuivre sa route à la télévision. Selon elle, une règle du Conseil de supérieur de l'audiovisuel l'a forcée à prendre cette décision. Mais le CSA a jugé son explication erronée et incomplète, démentant avoir fait une quelconque recommandation à ce sujet.
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Entre la politique et la télévision, Raquel Garrido a fait son choix. L'ancienne porte-parole de Jean-Luc Mélenchon a annoncé dimanche 12 quitter la France insoumise pour se consacrer à sa carrière de chroniqueuse télé, qu'elle a débutée aux côtés de Thierry Ardisson dans les Terriens du dimanche sur C8.

L'épouse d'Alexis Corbière a expliqué qu'elle avait fait ce choix en son âme et conscience mais qu'elle avait tout de même reçu un ultimatum, ou un douloureux rappel à la règle, du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

"Le CSA m'a mis devant un duel cornélien. Tout le monde ne le sait pas, mais depuis que j'ai commencé cette émission, tout mon temps de parole est décompté France insoumise. Tout ce que je dis. La moindre petite vanne. (…) Du coup le CSA m'a dit que la seule façon d'arrêter de me compter, c'est que j'arrête mes activités politiques et mon engagement. J'ai réfléchi, j'ai pesé, j'ai pondéré… J'ai décidé d'arrêter", a-t-elle expliqué sur le plateau de l'émission.

Mais le CSA a réagi ce lundi 13 aux explications de Raquel Garrido. "Nous n’avons rien exigé de Madame Garrido. Nous n’avons évidemment rien demandé. C’est une décision personnelle", a expliqué le CSA sur Europe 1, qui a par ailleurs expliqué que c'était la production des Terriens du dimanche, qui ne peut recevoir des invités politiques de la France insoumise à cause de cette règle sur le temps de parole, qui avait demandé des précisions à ce sujet.

"Nous leur avons confirmé que ce serait compté de la sorte, que c’était la règle. On applique les règles, point. Ensuite, c’est à l’éditeur ou à la personne concernée de prendre leurs décisions", a ajouté l'informateur du CSA.

Point d'ultimatum sur la forme donc. Mais sur le fond, Raquel Garrido n'avait pas vraiment le choix. C'est d'ailleurs ce qu'elle a expliqué sur son compte Twitter ce lundi, en pointant du doigt directement Nicolas Cizel, à la direction des programmes au CSA. 

Raquel Garrido a quitté la politique et la France insoumise pour se consacrer à sa carrière de chroniqueuse télé. Une décision qu'elle dit avoir prise à cause d'un ultimatum du CSA.


Commentaires

-