La réaction des Gilets jaunes après le discours d'Edouard Philippe

La réaction des Gilets jaunes après le discours d'Edouard Philippe

Publié le :

Mardi 04 Décembre 2018 - 14:58

Mise à jour :

Mardi 04 Décembre 2018 - 15:10
© XAVIER LEOTY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Edouard Philippe a fait une déclaration ce mardi midi face à la crise des gilets jaunes qui dure depuis plusieurs semaines maintenant. Ses déclarations n'ont pas été appréciées par les manifestants qui jugent pour la plupart que le geste fait par le gouvernement n'est pas assez significatif.

Edouard Philippe a annoncé ce mardi 4 vers midi que plusieurs mesures contestées par les gilets jaunes seraient suspendues pour six mois. Il a reconnu que le gouvernement et la majorité devaient "changer quelque chose".

Le Premier ministre a ainsi annoncé la suspension pendant six mois de la hausse de la taxe carbone, de la convergence diesel-essence, de la hausse de la fiscalité sur le gazole entrepreneur non-routier et à ce qu’il n’y ait pas de hausse du tarif de l’électricité d’ici à mai 2019.

Edouard Philippe n'a cependant pas souhaité revaloriser le Smic, comme de nombreux gilets jaunes le demandent.

A voir aussi: Gilets jaunes - les mesures gouvernementales ne répondent à aucune revendication

Malgré ces annonces, les gilets jaunes n'ont globalement pas été conquis par le Premier ministre et appellent toujours à manifester samedi 8 partout en France.

"Il faut continuer la lutte et bien évidemment un acte 4 samedi prochain", en a conclu un internaute sur Twitter en accompagnant son message du mot clé #GiletsJaunes.

Globalement, les gilets jaunes étaient très déçus d'avoir "été pris pour des cons". Les plus modérés regrettaient qu'Edouard Philippe ne soit pas allé plus loin dans son geste envers les manifestants: "ce discours vient d'anéantir tous les espoirs d'apaisement des gilets jaunes modérés".

"Si on analyse un peu le discours du Premier ministre, on se rend compte que les gels provisoires annoncés n'auraient pas été prononcés si les manifestations étaient restées pacifiques", a assuré un twittos. Un autre internaute lui a alors répondu: "et quand on voit ces mesurettes après ces brasiers alors il faut faire quoi pour avoir les vraies mesures?".

Des manifestations devraient donc bien avoir lieu à nouveau samedi 8, dans la capitale et partout ailleurs puisque la décision du gouvernement ne semble pas du tout satisfaire les gilets jaunes.

A lire aussi:

Gilets jaunes: une organisation crée son site Internet officiel

"Gilets jaunes": Philippe annonce plusieurs mesures pour "ramener l'apaisement"

Les blocages des gilets jaunes entraînent des pénuries d'essence (carte)

Les gilets jaunes n'ont pas été séduits par les annonces lors du discours d'Edouard Philippe.


Commentaires

-