Un profil Tinder emprunte la photo de Brune Poirson

Un profil Tinder emprunte la photo de Brune Poirson

Publié le :

Dimanche 30 Décembre 2018 - 10:41

Mise à jour :

Dimanche 30 Décembre 2018 - 10:43
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Brune Poirson a découvert samedi qu'une personne avait utilisé sa photo pour créer un profil sur l'application de rencontres Tinder. La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique compte engager des poursuites pour usurpation d'identité.

Brune Poirson est une femme mariée et maman d'une petite fille. Certains ont pourtant bien reconnu sa photo sur l'application de rencontres Tinder. Sauf que le profil associé à cette photo n'était pas le sien, mais celui d'une certaine Clara âgée de 36 ans (ce qui est en revanche aussi l'âge de l'élue).

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique a signalé samedi 29 sur Twitter son intention de porter plainte pour usurpation d'identité, rappelant à l'auteur(e) des faits les lourdes poursuites encourues.

"L’usurpation d’identité est un délit puni par la loi. Je vais engager une procédure judiciaire", a-t-elle ainsi écrit sur son compte Twitter, accompagnant son message d'une capture d'écran du profil en question.

Lire aussi: le député Christian Hutin appelle Brune Poirson "ma poule", elle lui répond

L'usurpation d'identité est effectivement un délit, passible d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende pour celui ou celle qui s'en rend coupable.

A noter que si vous êtes victime, comme Brune Poirson, d'usurpation d'identité sur Tinder, ou que vous repérez un faux profil en utilisant l'application, il y a bien entendu une voie judiciaire à suivre, mais aussi une procédure pour que Tinder retire ce profil. Les instructions sont disponibles au lien suivant (cliquez ici).

Et aussi:

L'interdiction des véhicules les plus polluants dans le Grand Paris va "dans le sens de l'Histoire" pour Brune Poirson

Remous autour de gestes d'un Insoumis à l'égard de la ministre Brune Poirson

Alexandre Benalla "draguait" sur Tinder (avec une photo d'Emmanuel Macron)

Brune Poirson va porter plainte pour usurpation d'identité après avoir découvert sa photo sur un profil Tinder.

Commentaires

-