Un profil Tinder emprunte la photo de Brune Poirson

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Un profil Tinder emprunte la photo de Brune Poirson

Publié le 30/12/2018 à 10:41 - Mise à jour à 10:43
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Brune Poirson a découvert samedi qu'une personne avait utilisé sa photo pour créer un profil sur l'application de rencontres Tinder. La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique compte engager des poursuites pour usurpation d'identité.

Brune Poirson est une femme mariée et maman d'une petite fille. Certains ont pourtant bien reconnu sa photo sur l'application de rencontres Tinder. Sauf que le profil associé à cette photo n'était pas le sien, mais celui d'une certaine Clara âgée de 36 ans (ce qui est en revanche aussi l'âge de l'élue).

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique a signalé samedi 29 sur Twitter son intention de porter plainte pour usurpation d'identité, rappelant à l'auteur(e) des faits les lourdes poursuites encourues.

"L’usurpation d’identité est un délit puni par la loi. Je vais engager une procédure judiciaire", a-t-elle ainsi écrit sur son compte Twitter, accompagnant son message d'une capture d'écran du profil en question.

Lire aussi: le député Christian Hutin appelle Brune Poirson "ma poule", elle lui répond

L'usurpation d'identité est effectivement un délit, passible d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende pour celui ou celle qui s'en rend coupable.

A noter que si vous êtes victime, comme Brune Poirson, d'usurpation d'identité sur Tinder, ou que vous repérez un faux profil en utilisant l'application, il y a bien entendu une voie judiciaire à suivre, mais aussi une procédure pour que Tinder retire ce profil. Les instructions sont disponibles au lien suivant (cliquez ici).

Et aussi:

L'interdiction des véhicules les plus polluants dans le Grand Paris va "dans le sens de l'Histoire" pour Brune Poirson

Remous autour de gestes d'un Insoumis à l'égard de la ministre Brune Poirson

Alexandre Benalla "draguait" sur Tinder (avec une photo d'Emmanuel Macron)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Brune Poirson va porter plainte pour usurpation d'identité après avoir découvert sa photo sur un profil Tinder.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-