Barack Obama: l'actuel président fustige Donald Trump

Feu nourri

Barack Obama: l'actuel président fustige Donald Trump

Publié le :

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:52

Mise à jour :

Mercredi 19 Octobre 2016 - 13:43
Barack Obama a violemment attaqué Donald Trump lors d'une conférence de presse mardi. L'accusant de discréditer l'élection à venir du 8 novembre, le président américain somme le candidat républicain d'arrêter de "pleurnicher".
©Jonathan Ernst/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"Je n'ai jamais vu de ma vie, ou dans l'histoire politique moderne, un candidat à la présidentielle chercher à discréditer les élections et le processus électoral avant que le vote n'ait lieu. C'est sans précédent et ce n'est basé sur aucun fait". Ce sont par ces mots forts, prononcés mardi 18, que Barack Obama a attaqué Donald Trump le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine. Le président des États-Unis a tenu ces propos à l'occasion d'une conférence de presse organisée lors de la visite du chef du gouvernement italien Matteo Renzi à la Maison-Blanche.

Le candidat républicain accuse déjà l'élection présidentielle du 8 novembre d'être truquée. En effet, Donald Trump avait, lors d'un meeting dans le Colorado le même jour, assuré que "des morts votent" par rapport au scrutin anticipé.

Mais les déclarations de Barack Obama tenus à quelques heures du troisième et dernier débat entre Hillary Clinton et Donald Trump viennent donner un nouveau coup au milliardaire. A la traîne dans les sondages et récemment accusé d'agressions sexuelles et de mots sexistes envers les femmes, le candidat républicain a estimé à plusieurs reprises avoir toutes les "qualités nécessaires" pour assurer le poste de président des États-Unis.

L'actuel chef d'État de la première puissance mondiale a part ailleurs affirmé: "si quand les choses tournent mal pour vous et que vous commencez à perdre, vous rejetez le blâme sur autrui, alors vous n'avez pas ce qu'il faut pour faire ce boulot".

Puis Barack Obama a terminé son attaque frontal envers le candidat républicain par: "Cela arrive souvent que les choses ne se passent pas comme nous voulons. (...) Je conseillerais à M.Trump d'arrêter de pleurnicher et de retrousser ses manches pour convaincre les gens de voter pour lui".

Le troisième débat télévisé pour l'élection présidentielle américaine sera organisé à Las Vegas dans le Nevada ce mercredi 19. Un écart de sept points dans les sondages entre Donald Trump et Hillary Clinton est affiché, un "fossé infranchissable" selon plusieurs experts.

 

Barack Obama a appelé Donald Trump à cesser ces pleurnicheries.

Commentaires

-