A Chicago, Barack Obama fait son discours d'adieu entre hommages et émotion

A Chicago, Barack Obama fait son discours d'adieu entre hommages et émotion

Publié le :

Mercredi 11 Janvier 2017 - 07:58

Mise à jour :

Mercredi 11 Janvier 2017 - 08:10
©Darren Hauck / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Barack Obama, qui quittera définitivement son poste le 20 janvier, pour laisser la place à Donald Trump, prononçait son dernier discours public à Chicago. Il a fait ses adieux dans une ambiance chargée d'émotion.

Le moment était chargé d’émotion. Le président des Etats-Unis Barack Obama a fait mardi 10 à Chicago son discours d’adieu, après huit ans passés à la Maison-Blanche. Et n’a pu retenir ses larmes, notamment quand il a évoqué sa femme, Michelle.

"Ces dernières 25 années, tu n'as pas été seulement ma femme et la mère de mes enfants, mais tu as été ma meilleure amie" a déclaré le président, en lui rendant un hommage très appuyé. "Tu as endossé un rôle que tu n'avais pas demandé et tu l'a repris à ton compte avec grâce et courage, avec style et beaucoup d'humour" a-t-il ajouté, avant de devoir sortir un mouchoir, les yeux humides.

Sous les acclamtions de la foule venu assister à ce moment à forte portée symbolique, le président Obama a poursuivi les remerciements en parlant de ses deux filles, Malia 18 ans et Sasha 15 ans qu’il a décrites comme "intelligentes et magnifiques, mais surtout bienveillantes et attentionnées et pleines de passion". "Vous avez porté le fardeau de ces années sous les projecteurs si aisément. De tout ce que j'ai fait dans ma vie, ma plus grande fierté est d'être votre père" leur a-t-il lancé, là encore très ému. La cadette n’était cependant pas présente dans la salle ce mardi. Elle est restée à Washington, officiellement pour préparer dans les meilleures conditions un examen scolaire. L’aînée, elle, qui était aux côtés de son père, s’apprête à rejoindre la prestigieuse université d’Harvard (comme ses parents).

Et l’émotion ne s’est pas arrêté au seul clan Obama, puisque le 44e président des Etats-Unis a également adressé des propos chaleureux à celui qui a été son vice-président pendant huit ans, Joe Biden, en qu’il a appelé son "frère" se réjouissant de leur amitié qui est "une des plus grandes joies de ma vie".

Barack Obama transmettra les clés de la Maison-Blanche à Donald Trump le 20 janvier prochain. 

 

C'est aux côtés de sa femme que Barack Obama a tiré sa révérence.

Commentaires

-