Info France-Soir: des militaires japonais défileront à Paris le 14 juillet

Info France-Soir: des militaires japonais défileront à Paris le 14 juillet

Publié le :

Jeudi 21 Juin 2018 - 11:26

Mise à jour :

Jeudi 21 Juin 2018 - 11:35
Des militaires japonais défileront en France lors du 14 juillet. L'image est forte: l'archipel, qui n'a officiellement pas d'armée (mais une "force d'autodéfense"), rechigne à afficher sa capacité militaire, même réduite ici à une dimension purement symbolique. Cette participation marque surtout un renforcement important de la coopération militaire entre l'Hexagone et le Japon.
Us Army/Flickr
PARTAGER :
-A +A

L'information avait déjà été définitivement confirmée: le Japon sera bien l'invité d'honneur du défilé du 14 juillet 2018, dans le sillage de la visite du Premier ministre Shinzo Abe. Mais c'est un autre événement symboliquement fort qui interviendra dans le cadre de cet événement diplomatique: des soldats japonais participeront au défilé militaire sur les Champs-Elysées.

"Un petit groupe portera des drapeaux. Ils seront peu nombreux, une dizaine peut-être moins. Le chiffre n'est pas encore arrêté. Mais je vous confirme cependant que ce ne seront pas des civils", annonce à France-Soir une source diplomatique lors d'un point presse.

Officiellement, "l'armée japonaise" n'existe pas, conformément à l'article 9 de la Constitution japonaise qui dispose qu'"il ne sera jamais maintenu de forces terrestres, navales et aériennes, ou autre potentiel de guerre". Il s'agit légalement parlant de "forces d'autodéfense" qui n'ont théoriquement pas de capacité de projection.

Lire aussi - Tensions en Asie de l'Est: la France va envoyer des troupes s'entraîner aux côtés de l'armée japonaise

Sa capacité militaire reste néanmoins importante avec ses 250.000 hommes. Depuis l'automne 2015, les forces d'autodéfense peuvent prendre part à une action collective en menant des opérations de défense des alliés militaires du Japon si ceux-ci sont attaqués. Une projection devient possible à l'étranger pour sauver des ressortissants japonais qui seraient menacés (par exemple en étant otages de terroristes).

Depuis 2014, la France et le Japon entretiennent un dialogue politico-militaire annuel et depuis 2016 des exercices communs entre les deux armées sont effectués. Les 12 et 13 février, la frégateVendémiaire de la Marine française s'est livrée à un exercice de lutte antisurface, antiaérienne et des mouvements tactiques aux côtés d'un vaisseau japonais, le destroyer Yugiri. Un accord renforçant le soutien mutuel entre les deux armées devrait également être signé entre les deux pays en marge de la visite du Premier ministre nippon (12 au 14 juillet).

Quelques militaires japonais, une dizaine environ, seront présents au défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées.


Commentaires

-