Irak: les Kurdes reprennent la ville-clé de Sinjar à Daech

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Irak: les Kurdes reprennent la ville-clé de Sinjar à Daech

Publié le 13/11/2015 à 16:33 - Mise à jour à 16:39
©Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les combattants kurdes ont repris ce vendredi Sinjar (Irak) aux djihadistes de l'Etat islamique qui l'occupaient depuis plus d'un an. La ville est un important verrou stratégique entre les deux plus grandes villes contrôlées par Daech: Mossoul (Irak) et sa capitale Raqqa (Syrie).

C'est l'une des plus grandes victoires sur Daech depuis que le groupe terroriste a proclamé son califat. Les combattants kurdes ont repris ce vendredi 13 la ville de Sinjar (Irak), un verrou stratégique situé sur la route reliant la capitale de l'EI Raqqa (Syrie) à la grande ville de Mossoul, son fief irakien. Il a fallu moins de deux jours aux Peshmergas (surnom des combattants kurdes) pour faire tomber la ville.

C'est le président du Kurdistan irakien Massoud Barzani qui a annoncé en personne la victoire lors d'une conférence de presse organisée près de Sinjar ce vendredi. Soutenus par les bombardiers de la coalition internationale menée par les Etats-Unis, par des combattants kurdes syriens des YPG et encadrés par des conseillers militaires américains, environ 7.000 combattants kurdes étaient déployés face à un demi-millier de djihadistes. Les premiers d'entre eux ont pris pied dans Sinjar dès la matinée, alors que l'opération, programmée depuis des mois mais régulièrement repoussée, a été lancée jeudi 12 seulement.

Au-delà du symbole d'une victoire sur Daech, qui a enregistré de nombreux succès ces dernières années et occupe de larges pans des territoires syriens et irakiens, la reprise de Sinjar est un succès stratégique. La ville située à la frontière entre les deux pays est ainsi le verrou de l'autoroute 47, reliant Mossoul à Raqqa. Une artère vitale pour l'EI, qui en a besoin pour ravitailler ses positions en Irak en hommes et matériel et qui pourrait ainsi être une étape décisive vers la libération de Mossoul.

La fin de la domination de l'EI sur la ville est enfin importante pour la communauté yézidie, nombreuses dans la région. A la chute de Sinjar, en août 2014, ses membres avaient ainsi été la cible de multiples exactions des djihadistes et des dizaines de milliers d'entre eux avaient dû se réfugier sur le Mont Sinjar tout proche pour échapper à la mort ou à l'esclavage. Barack Obama avait notamment invoqué ce qui est aujourd'hui présenté comme un génocide par certains experts pour justifier le début des bombardements contre l'Etat islamique.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Plus de 7.000 Peshmergas kurdes étaient déployés pour l'opération "Free Sinjar".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-