L'attaque d'une mosquée en Norvège est un acte terroriste

L'attaque d'une mosquée en Norvège est un acte terroriste

Publié le :

Lundi 12 Août 2019 - 15:25

Mise à jour :

Lundi 12 Août 2019 - 15:38
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le jeune Norvégien qui a tiré dans une mosquée des environs d’Oslo samedi 11 sera jugé pour "acte terroriste". Il a nié les faits qui lui sont reprochés.

L'attaque d'une mosquée des environs d'Oslo samedi par un jeune homme de 21 ans, Philip Manshaus, était qualifiée jusqu'à ce lundi par la police "d'homicide" et de "tentative d'homicide". Au regard des derniers éléments auxquels les autorités norvégiennes ont eu accès, elle a été requalifiée en "acte terroriste".

Si aucune victime n’est à déplorer dans le lieu de culte, l'assaillant ayant été maîtrisé par des fidèles, le corps sans vie de la demi-sœur du suspect, d'origine chinoise, a été découvert un peu plus tard à son domicile.

Lors d’une conférence de presse, Rune Skjold, responsable de la police d’Oslo, a déclaré que l’assaillant avait "des vues d’extrême droite". "Il avait des positions xénophobes, il voulait semer la terreur", a-t-il ajouté.

Lire aussi – Derrière l'attaque de Christchurch, l'ombre de Breivik et de l'extrême droite

Un message que le suspect aurait posté sur un forum en ligne peu avant l’attaque évoque une "guerre des races" et rend hommage à Brenton Tarrant auteur de l’attaque contre deux mosquées commise en mars en Nouvelle-Zélande, au cours de laquelle 51 personnes avaient été tuées.

Sur son fil Twitter, le forum a confirmé qu'un homme "prétendant être le tireur d'Oslo" avait posté des éléments sur le forum. Le message se conclut par "Le Valhalla attend", en référence au lieu, dans la mythologie scandinave, où reposent les valeureux guerriers défunts.  

Entendu ce lundi par un juge, Philip Manshaus, a rejeté les accusations qui pèsent sur lui.

Le 22 juillet 2011, l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik, se disant en guerre contre une "invasion musulmane", avait tué 77 personnes en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo, puis en ouvrant le feu sur un rassemblement de la Jeunesse travailliste sur l'île d'Utøya.

Voir:

Tirs devant la mosquée de Brest : la thèse de l'attentat écartée

Avant la tuerie Christchurch, le don de Brenton Tarrant aux identitaires

"Grand remplacement" et "génocide blanc": le manifeste de Brenton Tarrant, le tireur de Christchurch

Le jeune Norvégien qui a tiré dans une mosquée des environs d’Oslo samedi 11 sera jugé pour "acte terroriste".


Commentaires

-