Azovstahl : reddition ou évacuation des soldats ukrainiens?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 17 mai 2022 - 11:48
Image
les militaires Azov retranchés dans l'usine d'Azovstahl à Marioupol
Crédits
DMYTRO 'OREST' KOZATSKYI / AFP / AZOV SPECIAL FORCES REGIMENT OF THE UKRAINIAN NATIONAL GUARD PRESS OFFICE
Un militaire ukrainien blessé, retranché dans l'usine de fer et de métal d'Azovstahl à Marioupol-Est.
DMYTRO 'OREST' KOZATSKYI / AFP / AZOV SPECIAL FORCES REGIMENT OF THE UKRAINIAN NATIONAL GUARD PRESS OFFICE

Lundi 16 mai, après plusieurs semaines d'enfermement, des centaines de soldats ukrainiens retenus dans l'usine d'Azovstahl à Marioupol, en sont finalement sortis. Dans l'après-midi, le centre d'analyse politico-stratégique Stratpol avançait qu'ils se seraient rendus aux Russes. Plus tard, les autorités ukrainiennes ont quant à elles annoncé que l'évacuation a été organisée main dans la main avec les Nations unies ainsi que d'autres associations telles que la Croix Rouge.

Il reste des soldats dans l'usine

Selon Ouest France, environ 1 000 combattants du régiment Azov étaient retranchés dans l'usine d'Azovstahl afin d'échapper aux soldats russes. Parmi eux, il y aurait 600 blessés selon Kiev, et 700 selon les familles qui ont des liens avec eux. Quelques jours plus tôt, les familles et les femmes des militaires ukrainiens avaient sollicité l'aide du Pape François, qui leur avait assuré qu'il ferait tout ce qu'il pouvait pour les aider. Sergueï Volyna, commandant de la 36ème Brigade d’infanterie de marine, avait décidé pour sa part de contacter le milliardaire américain Elon Musk avec ces mots : « Aidez-nous à quitter Azovstahl pour un pays tiers. Si ce n’est pas vous, qui d'autre ? Donnez-moi une piste ».

Côté russe, comme le rapporte Le Point, Vladimir Poutine affirmait que c'était en fait le gouvernement de Kiev qui empêchait que leurs soldats soient exfiltrés. Selon un communiqué du Kremlin, le dirigeant russe se déclarait prêt à observer une trêve « à tout moment », assurant que « la vie de tous les militaires ukrainiens, combattants nationalistes et mercenaires étrangers est garantie s'ils déposent les armes. » Déplorant que « le régime de Kiev n'autorise pas cette possibilité ».

Lire aussi : Oradour-sur-Glane, intervention à Sciences Po... Zelensky sur tous les fronts de la communication

Évacuation, reddition ou prison ?

Finalement, si le temps semble avoir dénoué la situation, cette dernière ne semble pas très claire pour autant. La National Public Radio américaine rapporte que la vice-ministre de la Défense ukrainienne, Hanna Malyar, a déclaré que plus de 260 soldats avaient été évacués vers les zones occupées par la Russie en Ukraine. Cela étant, on ne sait pas encore si les soldats ont été faits prisonniers ou s'ils ont été mis sous protection.

Quoi qu'il en soit, Volodymyr Zelensky assurait que l'Ukraine « a besoin de ses héros vivants », tandis que Hanna Malyar envisageait déjà un « échange de prisonniers ».

Il s’agit d’une nouvelle étape déterminante dans le conflit, car l'usine d’Azovstahl était le dernier bastion de l’armée ukrainienne dans la région de Marioupol.

À LIRE AUSSI

Image
OTAN - Suède - Finlande
Finlande et Suède dans l'Otan? Des adhésions non issues du pacte de Varsovie, une première depuis longtemps
CHRONIQUE — La possibilité que la Suède et la Finlande deviennent les 31ème et 32ème membres de l’Organisation du traité de l'Atlantique Nord (Otan) n’est plus une hyp...
11 mai 2022 - 22:26
Politique
Image
Ordinateurs Renseignement Gendarmerie
Russie-Ukraine : le Centre français de recherche sur le renseignement attaqué pour ses analyses
Depuis l’éclatement du conflit russo-ukrainien, les attaques publiques contre le Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R) sont légion. Le think-tank, s...
29 avril 2022 - 20:51
Politique
Image
Joe Biden et Ursula van der Leyen
Joe Biden prêt à sacrifier l'économie européenne pour faire pression sur la Russie
Le 25 mars dernier lors d'une conférence de presse à Bruxelles, Joe Biden déclarait que, même si l’embargo sur le gaz russe allait entraîner des conséquences très impo...
07 mai 2022 - 12:45
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don