Formation continue: qui connait vraiment ses droits (nombreux)?

Formation continue: qui connait vraiment ses droits (nombreux)?

Publié le 12/02/2020 à 08:45 - Mise à jour à 08:54
Jeff PACHOUD / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

La formation continue est présentée comme une nécessité pour sécuriser sa carrière professionnelle. Mais les Français connaissent mal, voire pas du tout, leurs droits en la matière, qui sont pourtant nombreux et intéressants. 

Depuis plusieurs années, le gouvernement multiplie les efforts pour simplifier et rendre plus lisible le système de formation continue. La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a ainsi permis la monétarisation du Compte Personnel de Formation (CPF) mais aussi initié la création d’une application mobile, depuis laquelle tout actif peut choisir, s’inscrire et payer sa formation continue en quelques clics.  

Et pourtant,  nous ne ne connaissons  pas bien nos droits en la matière. C’est ce que révèle une étude, réalisée par l’Institut de Sondage BVA pour le compte de l’Institut de formation Visiplus.

A lire aussi: Compte Personnel de Formation: Plongez-vous dans vos archives pour l'alimenter

Tous les Français disposent de droits à la formation

Ainsi, 52 % des personnes interrogées déclarent ne disposer d’aucune information. Le compte personnel de formation concerne tous les salariés, les demandeurs d’emplois, les professions libérales ou indépendantes et même les conjoints collaborateurs. Chaque année, le CPF de tout salarié est crédité de 500 € pour un travail à temps plein ou à mi-temps (l’alimentation du compte se fait au prorata du temps travaillé si ce dernier est inférieur à la moitié de la durée légale du travail).

Chacun peut choisir de sécuriser son parcours professionnel ou envisager une réorientation de carrière

62 % des personnes interrogées déclarent ne pas avoir suivi de formation au cours des 12 derniers mois. Et pourtant chacun peut choisir une formation pour acquérir de nouvelles compétences utiles à son activité professionnelle (une formation pour mieux utiliser les outils bureautiques comme Excel ou Word notamment) ou pour envisager une réorientation de carrière (le CPF peut financer un CAP, un BTS ou toute autre formation longue).

Le constat est implacable, alors que dans le même temps tous les analystes soulignent la nécessité de se former tout au long de sa carrière professionnelle pour favoriser son "employabilité". Et la plateforme Mon Compte Formation entend bien pallier à cette méconnaissance.

A lire aussi: Financer son permis de conduire avec ses droits à formation

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Apprendre un nouveau métier ou sécuriser son emploi, les objectifs ambitieux de la formation professionnelle en France !

Fil d'actualités Société