La vente de biens et de services divisée par deux en un mois

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La vente de biens et de services divisée par deux en un mois

Publié le 24/04/2020 à 07:41 - Mise à jour à 08:17
BERTRAND GUAY / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

L’épidémie de coronavirus et le confinement ont eu raison de l’économie française en quelques semaines. L’INSEE confirme cette triste réalité dans une récente publication.

Dans son étude publiée le 23 avril, l’INSEE explique l’ampleur de la crise que nous traversons en expliquant que notre économie est « comme un organisme placé en état d’anesthésie » et qu’elle « n’assure plus que ses fonctions vitales ».

Le secteur marchand perd la moitié de son activité

Dans son ensemble, l’activité économique de la France a perdu un tiers de sa valeur depuis le début du confinement, et pour tout ce qui concerne la vente de produits et de services (secteur marchand), cet effondrement atteint même 50 %.

Bien évidemment, tous les secteurs d’activité ne sont pas concernés au même niveau. Ainsi, si la perte est estimée à 55 % pour le commerce, elle atteint, sans surprise, 91 % pour le secteur de l’hôtellerie restauration.

Ces chiffres de baisse traduisent aussi et surtout une réalité sociale, puisque ce recul de la consommation est à l’origine du chômage partiel massif, qui concerne aujourd’hui plus de 10 millions de salariés du secteur privé en France.

Tous les secteurs de l’économie sont déjà tournés sur l’après et sur les solutions à adopter pour sortir rapidement de la crise, et tous s’accordent à souligner la difficulté de la tâche.

Lire aussi : 
Le prix du baril de pétrole est négatif et c’est un bon présage pour la planète ! 
Supermarchés : le prix des légumes explose.

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les restaurants fermés, le symbole d'une économie à l'arrêt

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-