Le secteur aérien sous la menace d’un volcan islandais

Le secteur aérien sous la menace d’un volcan islandais

Publié le 24/06/2020 à 09:22 - Mise à jour à 10:51
EMMANUEL DUNAND / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
D’aucuns garde encore en tête l’éruption du volcan Eyjafjöl en 2010, dont l’immense nuage de cendres avait bloqué les avions au sol et huit millions de passagers dans les aéroports. 
 
Après la crise sanitaire et alors que les frontières commencent tout juste à se rouvrir, un nouvel épisode de ce type constituerait un coup dur pour le secteur aérien. L’Institut météorologique islandais (OMI) estime cependant que les risques sont plus faibles qu’en 2010, bien qu’ayant enregistré plus de 3000 secousses sismiques en trois jours. 
 
Trois séismes d’une magnitude supérieure à 5 ont également été relevés sur la côte nord de l’île, ne faisant ni blessé ni dégâts majeurs. L’épicentre de cette inquiétante activité sismique est quant à lui situé au large d’un village septentrional de 1200 âmes, Siglufjördur. 
 
Le Grimsvötn sous surveillance
 
Au sud de l’Islande, le volcan Grimsvötn pourrait par ailleurs se réveiller, prévoient les scientifiques de l’OMI. Des taux élevés de dioxyde de soufre laissent en effet présager du magma à faible profondeur. 
 
La dernière éruption de ce volcan subglaciaire date de 2011 et si les conséquences n’étaient pas comparables avec celles du nuage de cendres de l’Eyjafjöl, elle avait tout de même entraîné l’annulation de plus de 900 vols.
 
L’Islande est située sur la zone de fracture de Tjörnes, une faille géologiquement active. L’activité sismique y est donc régulière, mais son intensité actuelle inquiète les météorologistes. 
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


En 2010, le nuage de cendres avait cloué au sol des milliers d'avions

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-