Une application pour réduire l’empreinte carbone de vos achats

Une application pour réduire l’empreinte carbone de vos achats

Publié le 14/05/2020 à 10:12 - Mise à jour à 13:28
Anastasiia Ostapovych / Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Le réchauffement climatique est un sujet de préoccupation pour beaucoup, et des applications permettent désormais de collecter les données de production et composition des produits de consommation pour estimer leur impact environnemental. Grâce à cette centralisation des informations de nos achats dans une application, il est donc possible de calculer l’empreinte carbone de l’ensemble de nos dépenses. C’est d’autant plus utile aujourd’hui, alors que l’argent liquide est délaissé pour des mesures d’hygiène, et que les consommateurs sont préoccupés par l’écologie après deux mois de confinement.

Analyser sa consommation pour la recadrer

80% des achats sont récurrents, mais alors qu’on achète systématiquement les mêmes produits et marques, ces choix n’ont pas toujours été faits de manière rationnelle. Avec les bonnes informations il est possible de passer à l’action et de choisir des articles en ligne avec ses convictions. C’est ce que propose l’application mobile Greenly. Selon Alexis Normand, l’un des trois cofondateurs de l’application, Greenly peut vous dire comment mieux dépenser et garantir des réductions significatives d’émissions de CO2 dans chaque catégorie de dépense de vos relevés bancaires.  Sans avoir accès à vos identifiants, Greenly jumelle votre compte en banque avec l’application pour collecter les données nécessaires.
La startup collecte également les données disponibles en open data, et les informations données par l’Agence de la transition écologique (Ademe) à propos du transport, de la consommation d’eau, d’électricité, d’essence, etc, et analyse l’impact de vos choix de fournisseurs.
Si vous avez de réticences à partager l'accès à vos données bancaires, l’application vous permet d'insérer manuellement les achats. En cas contraire, l'algorithme de Greenly prend comme repère l’émission de CO2 du panier moyen des Français dans chaque catégorie (alimentaire, textile…).

Un allié pour ne pas revenir en arrière après le confinement

Du 16 mars au 10 avril Greenly a fait une étude de l’évolution de la consommation des Français pendant le confinement. En raison des restrictions de déplacement, les Français ont pollué moins que jamais. Selon l'étude, les transports, qui représentaient 25% des émissions carbone des Français, ont enregistré la plus forte baisse, due à une chute brutale de la consommation de carburant pour les voitures et l’aviation.
Notre alimentation a aussi été impactée par la fermeture des restaurants, tout comme l’industrie textile et de l’habillement, à cause de la fermeture des magasins. Au niveau global, l’empreinte carbone a diminué de 60% malgré l’augmentation de l’empreinte carbone du numérique et de l’e-commerce.
Dans le cadre d’une relance économique post-confinement qui pourrait entraîner un rebond majeur des émissions carbones et de la pollution, Greenly propose de garder un oeil sur notre consommation. Faire passer le vélo‍ avant la voiture, faire des courses plus vertes, acheter moins de viande... chacun peut faire ses ajustements pour ne pas gâcher les avancées, du respect de l'environnement, acquises pendant le confinement.
Réussir un déconfinement plus écologique est un défi. Greenly se joint donc aux autres initiatives numériques comme le Moralscore (pour mieux choisir nos achats et services ), ou Clear Fashion (pour les vêtements ) qui nous accompagnent dans la transition vers un monde plus respectueux de la planète.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Greenly incite les consommateurs à réduire l'empreinte carbone de leurs dépenses

Fil d'actualités Société