Mort d'une fillette après une "chute" dans les escaliers: les parents suspectés

Mort d'une fillette après une "chute" dans les escaliers: les parents suspectés

Publié le :

Vendredi 18 Mai 2018 - 15:47

Mise à jour :

Vendredi 18 Mai 2018 - 15:59
Fin avril, une petite fille est morte suite à une luxation des vertèbres. Les parents ont évoqué une chute dans les escaliers, une hypothèse crédible pour l'autopsie. Mais des traces de coups ont aussi été relevées. La mère et le beau-père ont été placés en détention provisoire.
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est un tragique retournement qui vient de se produire dans ce qui ne semblait à l'origine qu'un affreux accident. Le samedi 28 avril au soir, dans la commune de Ladon (Loiret), une enfant de cinq ans a perdu la vie après, selon les parents, avoir chuté la veille dans l'escalier de la maison familiale. Les parents ont expliqué que l'incident était arrivé vendredi 27, et que l'enfant s'était mise au lit avec une bosse. Elle serait décédée dans la nuit. L'autopsie avait révélé dans un premier temps comme cause de la mort une luxation des vertèbres pouvant être consécutive à la chute.

Mais de nouveaux résultats de l'autopsie ont été dévoilés. Le corps de la fillette portait également des signes de maltraitance. A noter que la luxation des vertèbres n'est pas non plus incompatible avec un coup direct dans le visage.

Une information judiciaire a été ouverte et les deux parents ont été entendus par les gendarmes de Montargis qui, rapidement, ont noté des incohérences dans le récit de la mère (29 ans) et du beau-père (31 ans). Les deux suspects nient toute violence et confirment la thèse de l'accident. Ils ont été mis en examen jeudi 17 et placés en détention provisoire. Les charges retenues contre eux sont les suivantes: violences volontaires sur mineure de moins de 15 ans ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Lire aussi: un couple et ses deux enfants disparaissent sur fond de trafic de drogue présumé

Des auditions menées dans l'entourage ont confirmé que le couple était suivi par les services sociaux d'Orléans, puis de Montargis, pour des faits en lien avec l'éducation de leurs enfants, sans plus de détails.

Une fillette est morte fin avril après une luxation des vertèbres. Les parents ont dit qu'elle avait fait une chute dans les escaliers. Mais des traces de coups ont été repérées.


Commentaires

-