14 juillet: les excuses de la Patrouille de France après l'erreur du pilote

Gaffe

14 juillet: les excuses de la Patrouille de France après l'erreur du pilote

Publié le :

Lundi 16 Juillet 2018 - 12:44

Mise à jour :

Lundi 16 Juillet 2018 - 12:58
Samedi, lors du 14 juillet, un avion de la Patrouille de France s'est trompé dans la couleur du fumigène. Des excuses ont été publiées.
© Ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Bon gré, mal gré, c'est sans doute l'une des images fortes qui restera de ce 14 juillet 2018: l'erreur embarrassante d'un avion de la patrouille de France qui, au lieu de lâcher un fumigène bleu lors de son passage dans le ciel de Paris a lâché une volute rouge

Si la rumeur d'un geste volontaire en hommage aux soldats blessés s'est répandue sur les réseaux sociaux, rapidement les autorités militaires ont confirmé le scénario de l'erreur.

Dès le 14 juillet, le compte Twitter de l'Armée de l'air a présenté ses excuses. Dimanche 15, le compte Twitter d'un pilote de la Patrouille de France a tenu, lui aussi, à présenter des excuses parlant d'une "erreur impardonnable". On imagine l'ambiance au sein de la patrouille acrobatique d'élite.

Deux jours après les faits, on en sait un peu plus sur ce qu'il s'est passé. L'erreur ne vient pas d'une quelconque préparation ou du fumigène rouge aurait été installé par erreur. C'est bien le pilote aux commandes qui est le fautif.

Lire aussi: 14 juillet: la Patrouille de France se trompe dans les couleurs du drapeau français (vidéo)

L'avion qui a commis l'impair est en réalité un appareil "suppléant" qui a dû remplacer le titulaire prévu. Or, pour pallier potentiellement à la défection de n'importe quel avion, l'appareil suppléant est porteur des trois couleurs de fumigène. Et c'est le pilote qui a actionné le mauvais bouton au moment crucial…

Le 14 juillet été marqué d'un deuxième incident lorsque deux motards défilant se sont percutés devant la tribune officielle place de la Concorde.

C'est manifestement une erreur du pilote qui est à l'origine de l'impair.

Commentaires

-